Nana75105
Fondatrice d'une structure d'accompagnement vers l'emploi
Abonné·e de Mediapart

60 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 nov. 2021

Encerclement aux Lilas (3e commune)

L'encerclement se poursuit aux Lilas (3e commune de résidence, après Aulnay s/bois, épicentre, et Orleans en 2017)

Nana75105
Fondatrice d'une structure d'accompagnement vers l'emploi
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'encerclement se poursuit, avec la même stratégie de mise a mort sociale autour du tryptique : Entourage proche, entourage communautaire, environnement institutionnel.

Malgré notre déménagement dans une nouvelle commune, ou nous ne resterons probablement pas. Nous attendons une affectation définitive du DALO, qui se fera probablement ailleurs car c'est une toute petite commune, avec une parc locatif restreint. 

Mais surtout, notre présence n'y est pas désirée. 

Désactivation de nos badges

Nos 3 badges ont ainsi été simultanément désactivés, alors que nous occupons légalement ce logement puisque nous sommes hébergés. La locataire, qui règle tous les mois on loyers, ses charges (et nous apportons une contribution, ce qui est normal) n'en a pas ete avisee.

Lien vers la video: (3) Facebook

ci dessous SMS de la locataire, mettant a notre disposition son appartement:

Nous relevons par ailleurs du dispositif DALO et les pouvoirs publics sont informés de notre situation. 

Il y'a une volonté manifeste de ce  réseau tridimensionnel de nous faire retourner sous l'emprise du prédateur, le violeur que je ne peux pas dénoncer car des menaces pèsent sur moi et mes enfants.

Personne ne nous protégera si je parle, sans garantie de protection (lieux de résidence secret, nouvelles identités...comme cela se fait avec succès ailleurs).

INTRUSIONS RÉPÉTÉES 

Mme J. Mettant à disposition son appartement à confirmé les intrusions.

Une armoire dont seule elle avait la clé a été ouverte, en notre absence.

Ou en notre présence, car les intrusions sont aussi nocturnes.

Nous vivons sous des pressions et menaces constantes dont nous seuls devrions porter la responsabilité (démission des pouvoirs publics, recul de l'état de droit et diktats des mafias)

Violences financières 

Il y'a aussi  tout une dynamique de paupérisation, qui s'organise et s'inscrit dans les pressions exercées a mon encontre pour retourner sous l'emprise du prédateur.

J'ai reçu l'appel téléphonique de mon conseiller bancaire a la Societe Generale, concernant la présentation de chèques. C'est une opération qui est dorénavant "sous surveillance", en raison de nombreux abus dont j'ai pu faire l'objet. 

Et puis, je ne comprenais pas non plus l'affaiblissement de mes finances malgré ma prudence. C'était assez etrange meme si en faisant mes comptes sur la base des lignes comptables,  je ne voyais pas d'anomalie

En voulant vérifier donc si ces 2 chèques n'avaient pas deja ete présentés (car impression de deja-vu) , je réalise qu'il y'a effectivement, une forte suspicions de doublons: des règlements sont faits 2fois pour la mm Somme. C'est le cas pour des mensualites Cetelem:

Voici un mail explicite de Cetelem datant du 14  octobre qui annonce la cloture du compte de credit, tous les reglements ayant ete realises.

Pourtant, je note au 8 novembre, le passage d'un règlement de 142, euros postérieur à la clôture du compte.

Je vais donc verifier, les mois anterieurs pour comptabiliser le nombre de mensualites.

SURPRISE....

Quand je me connecte pour vérifier, il est impossible d'avoir accès à certaines données:  Du 31 aout 2021 au 28 octobre 2021, Tout a été efface.

Il est donc impossible de vérifier quoi que ce soit.

Mais c'est surtout la preuve manifeste que les lignes comptables peuvent etre effaces , et donc potentiellement trafiquées.

Je pense qu'il s'agit plus de  piratages ou actes de malveillance, que de simples bugs.

Car d'une part, j'ai constate que de nombreuses operations bancaires me sont souvent refusees, alors que j'ai le solde sur mon compte...comme si une autorisation etait necessaire, a posteriori.)

Et d'autre part, je fais le constat malheureux que ma boite de reception Yahoo a aussi ete piratees et que de nombreux mails ont ete expurges de ma boite: 4 ANS DE MAILS EFFACES ENTRE 2016 ET 2021. parmi lesquels, de nombreuses preuves.

Boites mail expurgée de plusieurs années d'échanges donc autant de preuves effacées 

Voici les reponses des conseilleres et directrices d'agences:

L'une NIE et demande de verifier avant de faire des reclamations, alors que vous pouvez voir comme moi dans la capture ecran ci-dessus qu'on passe du 31 aout 2021 au 28 octobre 2021.

Et j'affirme que les cheques d'un montant global de 198 euros et le prelevement de 142 euros sont des detournements de fonds, visant ma pauperisation.

Tandis que la direction de l'agence explique le fait que son employé ait encaissé les chèques sur lesquels j'ai fait opposition...Au motif qu'une plainte était nécessaire. 

Or c'est une info qui ne m'a JAMAIS été communiquée en amont, et surtout   je n'ai jamais eu besoin de faire opposition jusqu'ici.

Au dela de ca, cette banque rejette SYSTEMIQUEMENT mes prelevements EDF alors meme que le compte est approvidionne, donc tres probable ESCROQUERIE EN BANDE ORGANISEE.

Mais plus curieux encore, lorsque je paie par TIP (qui eux ne sont pas rejettes), EDF ne prend pas en compte ces reglements, alors meme que le compte est approvisionne.

Les TIP ne sont pas rejetés mais ne sont pas non plus déduits de la facture final. Prenez le montant de 27,62 euros payés par TIP jusqu'a 2 FOIS,  le 06/09 et le 04/10.

Ils n'ont pas été rejetés...mais figurent toujours dans le gros montant global.

Une vaste escroquerie en bande organisée,  qui sera probablement "bouclée " par des institutions ou proches complices (car la seule issue sera pour eux de me faire passer pour "folle", même si toutes les preuves sont là !)

DOUBLE DYNAMIQUE DE COERCITION

Je suis une femme victime de violences répétées depuis 4 ans, et pris dans un type de harcèlement connu sous le nom de harcelement criminel en reseau.

La prédation dont je fais l'objet, s' articule autour de 2 dynamiques :

===> Une famille dysfonctionnelle depuis longtemps mais ça ne s'est vu qu'à la mort des piliers familiaux.

Le type qui m'a violé, et qui continue sa traque (y compris chez moi, cambriolage intrusions...) a quand même eu le culot de me proposer de venir vivre , devant une assise familiale, chez lui et son épouse, si je me retrouve un jour à la rue...(Les prédateurs adorent ce type d'allusions que seule la victime comprend)

Et la mère du violeur m'a sorti, sachant que son fils a abusé de moi (ça va loin qd mm):

" En tout cas, il a intérêt d'attacher son kiki, lui qui aime le trainer partout, car sa femme est jalouse"

Je me suis battue pour fuir un environnement extrêmement toxique. J'ai été abusée physiquement (dont je n'ai fort heureusement que des bribes éparses de souvenirs).

Les stigmates sont surtout émotionnelles et partir à été un premier pas vers ma dignité retrouvée. J'aurai du être aidée dans cette démarche, surtout que nos institutions se targuent des politiques publiques mises en place, en direction des femmes violentées.

En depit de ce depart dans une commune malheureusement situe dans le même département, l'emprise continue car ils n'ont honte de riene t sont relayees par des COMMUNAUTES PUISSANTES ET ORGANISEES.

===> La 2e dynamique , est la plus délétère car c'est une dynamique à la fois communautaire, diffusant une campagne de dénigrement et calomnie au profit du violeur.

J'ai pu entendre d'eux par exemple.." Elle savait". C'est une phrase horrible, qui porte l'aveu de votre culpabilité collective.

Et surtout la dynamique INSTITUTIONNELLE qui a travers des Denis de justice et de droit (dans mon accès régulier à un logement, surtout dans ces circonstances, alors que je releve depuis 2019 du dispositif DALO, ayant eet reconue comme PRIORITAIRE),

Et à travers des montages juridiques illégaux basés sur le faux, le traffic d'influence, l'usurpation d'identité, me garde sous l'emprise de mes prédateurs.

Et je ne parle même pas des violences financières qui me sont faites (cf, poste ci dessous sur ma banque, la Société Générale...et les nombreuses difficultés répétées que je rencontre, visant ma paupérisation. )

Je ne crois plus à aucune fable sur la défense des droits des femmes en France. Ce que je vis est pire que l'enfer de Juarez...dans le pays des droits de l'Homme et du citoyen.(Ah...c'est vrai...de l' Homme).

C'est pire car au moins un cadavre exige une enquête.

Alors que cette mise a mort sociale est collectivement assumée. Le reseau, notamment communautaire  ET institutionnel qui en a fait une affaire personnelle s'est jure de me faire plier, soit en m'internant (illegalement, donc sans certificat medical),

Soit en faisant peser sur moi de fausses charges avec des complicites policieres/judiciaires (info ou intox, seul l'avenir nous le dira).

Mais le reseau ne semble pas vouloir lacher l'affaire et aide d'agents corrompus au sein des institutions, et de pratiques communautaires deleteres (clientelisme, lobbying), ils vont de plus en plus loin.

Je viens  de recevoir ce message, qui est probablement une arnaque...

mais quand meme, cela resonne comme un avertissement venant de ces reseaux, que je prends tres au serieux, a present que je sais qu'ils ne reculent devant rien.

Actualisation au 26 novembre 2011

- ESCROQUERIE via SFR

Parmi les sociétés privées COLLABORANT avec ce système satanique de harcèlement en reseau, il y'a les sociétés de télécommunications TRES largement infiltrés par des agents de ces organisations mafieuses.

J'ai procédé en octobre à la double résiliation d'une ligne que je n'ai ni souscrite, ni utilisé (le 06 11 14 99 20),

Et d'une ligne ADSL (02 36 47 05 25) que je n'utilise plus depuis 2018 suite à mon déménagement, mais que je payais 22 euros par mois car aucune de mes demandes de résiliation n'avaient prises en compte. Finalement, j'ai même carrément bloqué le prélèvement.

Car de 2018 à 2021, j'ai payé 22 euros, tous les mois dans le vent.

SFR a l'outrecuidance, de non seulement mettre le dossier en contentieux...mais ouvrir une facturation annexe de 9 euros, sur la même ligne?!

Vous pouvez vérifier, les 9 euros sorti de nulle part, correspondent à la ligne 02 36 47 05 25 (que j'ai jamais utilisé, cela dit en passant), la meme que celle qui etait facturee en parrallele a 22 euros.

Comment-peut-on-etre-facturee-2-fois

Lorsque j'apl le service client situé au Portugal, le téléconseiller me dit avoir reçu la résiliation, mais que les 9 euros sont une facture finale.

J'insiste, en lui disant que cette Somme avait déjà été facturée le mois précédent (capture ecran à l'appui), Il y'a donc une systématisation de la facturation. Elle n'est pas "finale".

Incapable de me répondre, il me passe le service résiliation....qui me raccroche au nez.

Ce ne sont pas de simples erreurs ou couacs, Ce sont des VOLS minutieux, organisés et coordonnés par des TRUANDS en interne (d'honnêtes gens chôment...des truands sont embauchés pour les escroquer).

Ces vols ont pour double objectif de créer une situation de paupérisation (c'est une commande d'elimination sociale ciblee (ici, les finances), 

un programme d'ingénierie sociale INSTITUTIONNALISÉ  et sous-traité. par des agents communautaires infiltres dasn ces boites privees, institutions, et autres);

Il est fort probable que , par ailleurs, ces facturations couvrent les frais réels d'autres foyers complices (qui utilisent probablement ces lignes ou services détournés). On vole ainsi Paul pour habiller Jacques.

- MESSAGES LITURGIQUE de CANAL-PLUS:

L' implication d'agents des télécommunications dans mon harcèlement en reseau n'est plus a demontrer, mais il est interessant de constater que meme des services auxquels je ne suis pas affiliee, me contactent et pratiquent un harcelement OSTENTATOIRE.

Ici, un conseiller CanalPlus (cf, capture ecran du numéro dans 1er commentaire), qui me  laisse un chant de "type liturgique" en messagerie.

https://youtu.be/axZvVNkVyBI

Pourquoi? Mystère .

Qu'il y a-t-il a comprendre? Juste une pression continue et permanente, justifiée par une totale déshumanisation de l' Autre

.

.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Macron 2017 : la preuve que l’affaire a été enterrée
Le préfet Cyrille Maillet, nommé par Emmanuel Macron à la tête d’un service du ministère de l’intérieur, a personnellement classé l’enquête concernant des prestations de sécurité suspectes durant la campagne présidentielle, avec des motifs fallacieux et contre l’avis de trois sous-directeurs.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal
Corruption : un nouveau front potentiellement dévastateur pour Netanyahou
Jugé depuis deux ans pour « corruption », « fraude » et « abus de confiance » par un tribunal de Jérusalem, l’ancien premier ministre israélien devra aussi affronter une commission d’enquête chargée d’établir ses responsabilités dans la plus dévastatrice affaire de corruption de l’histoire d’Israël.
par René Backmann
Journal
Gérald Darmanin, le ministre qui dissout plus vite que son ombre
Après une manifestation antifasciste à Nantes, le ministre de l’intérieur a annoncé son intention de dissoudre le collectif « Nantes révoltée », animateur d’un média alternatif local. Outil administratif conçu contre les groupes factieux, la dissolution est avant tout utilisée comme une arme de communication et de neutralisation politique. 
par Camille Polloni
Journal
Le Balkany catalan dort en prison
Mis en examen en mai dernier pour « extorsion en bande organisée », le maire (DVD) du Barcarès Alain Ferrand a été écroué mardi pour avoir violé de façon répétée son contrôle judiciaire.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Fermer une prison, y ouvrir une école et un musée
« Ouvrir une école, c’est fermer une prison », aurait dit Victor Hugo. Avec la fermeture imminente de la prison de Forest, un projet stratégique unique se présente aux acteurs politiques bruxellois : traduire la maxime d’Hugo en pratique et, en prime, installer un musée de la prison au cœur de l’Europe ! Par Christophe Dubois
par Carta Academica
Billet de blog
« Rien n’a été volé »
Chronique d'audience. Abderrahmane B., pas même vingt ans, né à Alger et SDF a été arrêté avant le week-end. Il comparaît pour un vol à la roulotte. Néanmoins, il y a une difficulté dans la qualification de l’infraction : rien n’a été volé.
par La Sellette
Billet de blog
Un système pénal à abolir : perspectives féministes
Dans son essai Pour elles toutes. Femmes contre la prison, Gwenola Ricordeau propose une réflexion sur l'abolition du système pénal (police, justice, prison) d'un point de vue féministe, à contre-courant des courants dominants du féminisme qui prônent un recours toujours plus accru au pénal.
par Guillaume_Jacquemart
Billet de blog
Contrôleuse des lieux de privation de liberté : l’année Covid en prison
Mis en garde par la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) pour les risques de cluster dans les prisons, le gouvernement a brillé par sa passivité. Rien d'étonnant, tant ses alertes et préconisations restent systématiquement lettre morte.
par lien-social