Nana75105
Fondatrice d'une structure d'accompagnement vers l'emploi
Abonné·e de Mediapart

60 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 oct. 2021

Menaces Institutionnelles FRONTALES

Nana75105
Fondatrice d'une structure d'accompagnement vers l'emploi
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

REPRESAILLES INSTITUTIONNELLES FRONTALES

J'avais deja fait un article sur les dysfonctionnements relatifs a l'affectation de mon fils, probablement lies au harcement en reseau global dont je fais l'objet depuis 4 ans (bug repetes qui sont en fait des piratages de boite mail, impossibilite d'acceder a des mes messageries, changement des mots de passe de mes comptes CAF et securite social, Impot.gouv, le tout a mon insu....distribution aleatoire du courrier postale....)

Auusi, il est important de differencier les discriminations structurelles dont je fais l'objet (lies a ma condition sociale et/ou raciale) des discriminations circonstancielles dont je fais l'objet depuis 4 ans, lies au harcelement en reseau dont toute une partie est COMMUNAUTAIRE? INSTITUTIONNELLE et/ou ADMNISTRATIVE.

Contexte:

Harcelee depuis 4 ans, nous avosn du avec mes 3 enfants, demenage en urgence aux Lilas. Je rapl avoir ete VIOLEE dans la commune d'Aulnay sous bois, et deposee une plainte au TGI de Bobigny....plainte probablement classees comme les autres plaintes deposees, dasn ce TGI. Ce demenagement n'a d'ailleurs pas stoppe ce harcelement intra et inter-comunautaire (car ca fonctione ainsi, mon blog decrit ce processus en detail),

puisque des notre arrivee dans cette nouvelle commune , nous avons subi un cambriolage. Je suis extremement lasse et decouragee, mais je reste combattive car le monde doit savoir ce qui se passe dans cette portion de territoire (Seine St Denis, et au dela meme le territoire national francais, meme si le 93 reste qd mm un terreau tres fertile, en terme d'abus et denis de justice)

Les faits:

Le déménagement a entraine de fait, les inscriptions de mes enfants dans leurs école, collège et lycée respectifs. J'ai eu beaucoup de difficultés pour ces 2 derniers.

- College

Je n'ai JAMAIS pu dépassé le barrage de la secrétaire administrative, qui m'a d'emblée oppose un refus car le collège etait complet, mais m'a quand même donne des infos sur la procédure (liste d'attente, constat de rentrée, renvoyé ensuite a la Divel93 pour attribution de place dans une commission aux eleves alors en liste d'attente).

J'ai inscrit ma fille sur la liste. J' avais déjà pris attache avec la Divel93, qui m'avait alors donne de mauvaises informations puisque mon interlocuteur m'avait dit que c'était le collège qui gérait les affectations, ce qui était faux comme me l'avait explique la secretaire du college concernee.

L'intervention de mon ex-conjoint, pere de ma fille a ete PROVIDENTIELLE puisqu'il a reussi a paser le barrage de l'accueil/ Administratif, alors que moi je ne parvenais meme plus a entrer en realtion avec la secretaire. Il a pu s'entretenir avec le chef d'etablissement, et en marge du dossier que j'ai envoye par LRAR a la Divel93 pour l'affectation de ma fille, 

lui, a reussi a avoir une affectation, alors que moi, en depit de mes efforts répétés, je n'ai eu que mauvaises informations et impossibilité a entrer en relation avec les bons interlocuteurs.

- Lycee

Chacune des demarches faites aupres des etablissements et de la divel93 ont ete entrepris depuis la mi-d'aout 2021, comme le prouvent les mails envoyes.

J'ai relance l'ensemble debut septembre. Un des lycee de secteur m'a informe ne pas avoir de place. J'ai donc appele la Divel93 pour une nouvelle affectation, puisque mon fils ne pouvait se rendre au lycee d'Aulnay sous bois, ou il etait inscrit depuis juillet. Nous avions demenage et j'ai calcule le temps de transport, ca n'etait pas faisable.

J'ai constitue des debut septembre son dossier, en vue de la commission du 3 au 6 septembre a la Divel. J'ai multiplie les mails et appels, suite a cette commission pour avoir un retour. 

Je n'ai JAMAIS recu d'informations sur l'affectation de mon fils. 

A noter: En parallele, le lycee d'Aulnay sous bois n'a eu de cesse de me rappeler, de m'adresser des SMS m'alertant de l'absence de mon fils...ce qui etqit assez ubuesque , ayant demande un EXEAT, qu'ils ne m'ont pas envoye non plus. On m'a meme propose de mettre mon fils en Internat a Aulnay sous bois....C'est comme si tout etait fait pour que nous gardions des attaches avec cette ville que nous avions quitte dans des circonstances assez particulières.

Encore une fois, j'ai fait intervenir mon ex-conjoint, fin diplomate, auprès de la Divel93 et lui, a recu ue information que moi sa mere, je n'ai jamais eu: Son lieu d'affecTation.

J'avais pourtant appele 2 jour avant, et on m'avait dit ne pouvoir me le communiquer car non visible a l'ecran.

Le lieu etait connu depuis au moins le 6 septembre, soit 1 semaine plus tot. 

Pourquoi ne m'a t-on pas communique cette info, alors que je suis la mere de l'eleve concerne. Son beau-pere (gratitude INFINIE a cet homme, excellent mediateur) a eu l'information, sans mal.

Il m'a alors presse de rappeler le lycee de secteur, en leur demandant d'inscrire mon fils car sinon, il perdrait le benefice de sa nouvelle affectation puisque la notification aurait du me parvenir 10 jours plus tot.

J'ai consulte ma boite mail et postal chaque jour. Je n'ai JAMAIS rien recu. Le Lycee de secteur ne m'a JAMAIS appele contrairement a celui d'Aulnay sous bois, qui ne nous lachait pas.

La notification est apparue, plusieurs jours APRES la date effective de reception, dans la boite de SPAM. Et la , on entre dans la dimension du harcelement en reseau dont je fais l'objet depuis 4 ans avec des piratages informatiques, usurpations d'identite et autres...).

Je n'ai rien recu. Ce n'est pas nouveau. Un simple coup de fil aurait suffi a inverser le sort. Il avait qd mm ete question de l'envoyer a Saint-Denis, s'il n'avait pas de place aux alentours...

Je me suis meme déplacée a Bobigny, dans leurs locaux AVANT la 2e commission pour leur expliquer la situation et demander a ce que mon fils conserve sa place dans le lycee de secteur, de notre nouveau lieu d'habitation.

Finalement , le dossier de mon fils est QUAND MEME passée en 2e commission. Lorsque j'ai appele le lycee de secteur pour confirmer l'affectation de mon fils dans leur établissement, la directrice m'a dit ne pas l'avoir sur sa liste.

Je dois l'inscription le lendemain de mon fils dans son  établissement qu'a son empathie. 

La notification pour une inscription, datée du 23 septembre,  ne m'est parvenu qu'hier, le 28 septembre et dans les SPAMS

Je consulte pourtant ma boite et les spams, tous les jours.....depuis cet incident. Ce qui signifie que pendant 5 jours, elle n'etait pas visible dans les SPAMS. 

J'ai déjà déposé des plaintes pour des piratages informatiques de ce type depuis 2019, ca ne date pas d'hier.

Mais si j'avais bénéficié du meme accueil et du meme sérieux qui a ete accorde a mon ex-conjoint lors de ses appels, j'aurai eu acces acette information, au moins a l'oral. Mon fils n'aurait pas rate 10 jours de cours et tout malentendu aurait ete dissipe.

Cherry on the cake:

La Divel93 m'a informe vouloir porter plainte contre moi pour DIFFAMATION suite au recit , exactement identique, que j'ai pu faire sur les reseaux sociaux et aupres de la mediation de l'Education Nationale de cette rocambolesque succession d'affectations.

Je n'ai relate QUE des faits, verifiables, tout comme si les appels sont enregistres, ils pourront egelemnt verifier les mauvaises informatiosn qui m'ont ete communiques pour l'affecation en college. Ils pourront noter le nombre regulier d'appels. Si uen camera est presente dans leurs locaux, on pourra meme voir mon passage....j'ai une presentation correcte et je n'ai rien d'une furie. Bien au contraire.

Je ne cederai jamais aux menaces et je les invite, s'ils estiment que le fait de preciser que je suis noire et mon ex-conjoint blanc, est en soi diffamant et injurieux, d'aller au bout de leur demarche.

je serai aussi curieuse de voir si le procureur du TGI de Bobigny, va instruire cette plainte alors qu'il n'a jamais daigne instruire celles que j'ai pose pour Viol, Escroquerie (preuves a l'appui), cambriolage (preuves a l'appui), intrusions a domicile, piratageS informatiques , volS et j'en passe

Eugenie Lobe

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gouvernement
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a provoqué la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
La Serbie fait front derrière son héros Novak Djoković
Les aventures australiennes de l’actuel numéro un du tennis mondial, et son expulsion, ont mobilisé la Serbie, qui a défendu bec et ongles son champion. Sûrement parce qu’il incarne depuis plus d’une décennie les espoirs de tout le pays, mais aussi ses profondes contradictions. 
par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico
Journal
Avec Roberta Metsola à la tête du Parlement, la droite se rapproche du « Grand Chelem » à Bruxelles
Malgré ses positions anti-IVG, la conservatrice maltaise a été élue mardi avec une large majorité – et les voix des eurodéputés LREM - à la présidence du Parlement européen. La droite dirige désormais presque toutes les institutions de premier plan au sein de l’UE.
par Ludovic Lamant
Journal
Après un mois de débats, l’Autriche se dirige vers l’obligation vaccinale
Le Parlement, qui a reçu 110 000 contributions citoyennes, a commencé lundi l’examen du projet de loi introduisant la vaccination obligatoire générale. Le texte devrait être voté dans la semaine et entrer en vigueur en février, malgré les nombreuses réserves qu’il suscite. 
par Vianey Lorin

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
Université et Recherche, fondements d'une VIème République, démocratique et sociale
Emmanuel Macron a prononcé un discours au congrès de la conférence des présidences d’Universités ce jeudi 13 janvier, dans lequel il propose une réforme systémique de l’université. Des chercheurs et enseignants-chercheurs membres du parlement de l’Union Populaire, des députés, ainsi que des membres de la communauté universitaire lui répondent.
par Membres du parlement de l’Union Populaire
Billet de blog
La farandole ultra-droitière d'un ministère de « l'Instruction publique »
Eric Zemmour vient de présenter comme un point important de son programme éducatif la « création d'un grand ministère de l'Instruction publique ». Cela avait déjà été préconisé dès 2013 dans le projet d'« une droite forte » rédigé par deux secrétaires nationaux de l'UMP : Guillaume Peltier et Didier Geoffroy. Et Jean-Michel Blanquer l'aurait aussi suggéré à Emmanuel Macron lors de sa nomination.
par claude lelièvre
Billet de blog
La gauche et l’éducation : l’impensé des savoirs scolaires
D’un débat entre représentants des candidats de gauche et de l’écologie sur l’éducation ressort l’impensé partagé des savoirs scolaires.
par Jean-Pierre Veran