Arrêtez le massacre M. Plenel

Qui doit arrêter le massacre Monsieur Plenel ???

Monsieur Plenel,

Quand enfin cesserez-vous enfin de mépriser la France Insoumise et son porte-parole ?

Je n'ai pas pu lire jusqu'au bout votre billet, j'ai dû arrêter au moment où vous parlez de la gauche radicalisée tétanisée par... Je ne continue pas car la réaction de M. Mélenchon est expliquée, détaillée, par lui, par de nombreux Insoumis même ici sur Mediapart, et comprise.

Qu'est-ce qu'elle a cette gauche radicalisée qui vous déplaît tant ? Tous ces français qui osent réclamer une justice sociale enfin réelle, une possibilité de vivre et non plus survivre, pour tous, un logement décent pour tous, des enfants plus et mieux instruits, mieux nourris, la nature faune et flore enfin respectée, et la recherche de la paix ??? 

Peut-être faites vous partie de ces français qui gagnent plus de 400 000 € et à qui le programme de la Force du Peuple ne laisserait que la ridicule somme de 34 000 € par mois.?.. C'est vrai que c'est si peu...

Le rassemblement contre le FN , vous auriez pu en faire un billet avant les élections. Vous saviez très bien qu'avec 11 candidats et M. Hamon en chute libre, le seul véritable programme humaniste ayant une chance était celui de la France Insoumise. C'est là qu'il fallait intervenir. 

Et vous tentez maintenant de moraliser ? Quand vous-même, n'avez jamais eu l'honnêteté de reconnaître le véritable travail accompli par la France Insoumise ?

J'essaierai, moi, honnêtement de lire votre billet jusqu'au bout et si je me trompe à votre sujet, je publierai envers vous mes plus plates excuses. 

Une chose encore, je viens de recevoir un email, d'Adèle de Mediapart, pour sauver le journal qui serait au plus mal... J'y croyais à l'indépendance de ce journal en m'y abonnant. Je reconnais que des efforts ont été amorcés par quelques journalistes envers la France Insoumise, mais, trop tard. 

Je suis terriblement déçue, car je vous admirais lorsque vous parliez à la télévision, et c'est pour ça que je me suis abonnée. Oui, très très déçue, et triste.

 

Je vous demande de lire mon dernier billet ; <<Le temps du souvenir est venu>> et d'y réfléchir. 

C'est dommage, il a disparu du fil du club aussitôt posté.

J'aurais aimé avoir votre avis.

 

Navrée

 

N. Bélart

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.