Nastasia Peteuil
Journaliste indépendante aux États-Unis
Abonné·e de Mediapart

28 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 oct. 2015

Nastasia Peteuil
Journaliste indépendante aux États-Unis
Abonné·e de Mediapart

Coup de coeur : un projet photographique sur la pauvreté aux Etats-Unis

Nastasia Peteuil
Journaliste indépendante aux États-Unis
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le photographe américain Matt Black s'est lancé dans un travail de géographo-socio-photographe : recenser en images les villes les plus pauvres des Etats-Unis. Un projet puissant, résonnant et qui - on peut toujours rêvé - devrait faire écho dans la course présidentielle américaine.

"Les Américains les plus vulnérables sont écrasés par la pauvreté, des déserts de l'Ouest à la ceinture noire dans le Sud, en passant par les usines rouillées post-industrielles parsemées dans le Midwest et le Nord", explique le journaliste Trymaine Lee sur la première page du projet multimédia GEOGRAPHY OF POVERTY, une aventure dans l'Amérique oubliée, publié par MSNBC. 

Dans cette première publication, il est rappelé que 27% des Africains-Américains et 23% des Hispaniques vivent sous le seuil de pauvreté. 

Pour montrer cela, Matt Black et Trymaine Lee ont parcouru 70 villes, de Baltimore dans le Maryland à Oakland en Californie, en passant par Détroit dans le Michigan, pour photographier la pauvreté. Ces 70 villes ont un point en commun : 20% de leurs habitants vit en dessous du seuil de pauvreté. Le projet est divisé en quatre parties : le Sud, de Sud-Ouest, le Nord-Est et le Nord Ouest.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte