Civilisation Reboot

Reformater les civilisations. Et les disques durs. Soient-ils mous. Réinstaller le Système. Ou disons : Un nouveau. Ou un Nouveau. Qui fasse : Monde. Voilà l’objet. De nos désirs enfin assouvis de toute puissance et de divinités. Nous sommes grands, et le sachant, il nous faut de la place. Nos flatulences nécessitent une aisance, qui n’est pas due à tous. Aussi faut-il trancher. Et se battre. Ne serait-ce que pour chier ! On ne peut être deux aux chiottes, sans se sentir gêné. Oppressé est l’humain, transitionnel et transitif, attaché à l’intimité de ses déjections personnelles. De tous ordres. Scato-alterophobe.

Voilà pourquoi il existe des virages à chaque point d’un cercle. Et des toilettes séparées par les mœurs. Les traditions, les cultures. Et des murs. Et des droites. Et des plans. Et des points en chaque point. Encore. En recherche d’un Eden-Placenta. D’une paisible : eau-fermée. D’Un : préalable au Big-Bang matriciel. Nous dévions de nos trajectoires pour mieux nous auto-propulser vers Mars. Qui : est un Dieu. Ancien. Ayant sa fonction propre dans la désuétude cosmogonique qui nous tient lieu de Métaphysique. Autant s’en désoler pour ne rien dire. Ou parler avec des larmes. Couler avec du feu.

Mission (si vous l’acceptez, le message s’autodétruisant dans 30, 29, 28, 27…) : arrêter la spirale infernale portant au pire la probabilité d’un virus universel incurable. D’Une : voie sans issue anthropologique autre que l’Eugénisme. Philosophie du Mal adoubé. Du mâle contraint, rare, conditionné ou castré. A-phallique. Aphasique. Apathique. Arythmique. Anachronique erzats d’un Cro-Magnon dissout dans les particules fines et les nano-trahisons à répétition. Arsène Lupin de l’Amour. Gentlemen et gentlewomen, cambrioleurs des âmes, tous nous devrions être. Si nous voyions encore : L’… Intérêt du commun relevant l’indice de sagesse de celui du particulier, nous redescendrions alors, Ensemble, de nos chemins de croix. Refusant de le clouer. De nouveau. Avant qu’il ne soit trop tard.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.