LA PLACE DE LA JALOUSIE MALADIVE dans mon harcèlement moral

elle se traduit par les nombreuses phrases assassines sur le sujet, leurs instantances, leurs cadences, l'ampleur géographique et la durée, c'est assez impressionnant

en voici quelques unes ; 

elle a tout eu sans rien faire, elle a tout eu grâce a son père (déclenchement, justification)

elle n'a rien a faire dans cette maison

c'est trop beau pour elle (instruit comme le reste)

elle nous mérite pas (?)

elle est là mais elle s'écrase devant les autres

ici c'est comme ça, si elle n'est pas contente elle dégage (= j'ai des droits sur elle) 

c'est pas elle qui va commander (?)

elle nous obéit ect......

elle n'a rie a faire ici

cette façon de rentrer chez elle sans lui demander son accord

tout ceci depuis 7 ans  a peu près

l'évolution de cet harcélement donne cela en agression verbale et en menacesb

elle ne s'en sortira pas (avec le boulot empesté de cette destruction organisée) (avec l'état général des comptes bancaires communiqués) ect...

ce gros tas de merde dans cette maison

elle en a de trop

chez elle ça pue

tu ne sais pas dans quoi elle vit

les allées venues incessantes en son absence, la diffusion continuelle de l'état , cette façon d'occuper les lieux, casser les portails, les mini sd disparaissent, la toile de tente passée au cuter, ect.......

on va l'embarquer, elle n'aura pas les moyens de se défendre 

on prend la maison, la voiture, on prend tout

elle fera comme les autres

 

la jalousie maladive c'est aussi un sentiment de frustration personnel et profond, on prend ce qui m'appartient, une partie de moi ;

comment  faire le procès de ses états pathologiques a ce point ?

 

 

tout ceci a été instruit bien que chacun reste responsable de ses choix, c'est ce qui exploité a ce niveau social et de conscience

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.