un autre jour

ça fait beaucoup, ils ont le choix, aujourd'hui avec l'électronique, que ne peut pas t on faire ? le savez vous copwatch, les actions citoyennes, tous poussent un cri d'alarme par lequel nous sommes tous concernés

ça fait beaucoup, et aujourd'hui, que ne peut t on pas faire

on vous regarde, on vous observe et on a le choix

vous etes malades, vous succomberrez,de votre maladie et morts subites

vous êtes fichés, vous vous penderez dans une cellule

ça fait beaucoup, les morts touts seuls viennent vous le dire  cela suffit

on a rien aboli, on recherche la discrétion, on vous profile, on choisi le plus invisible en société

ou ne sont ils pas ? cherchez

aujourd'hui il y en a aussi qui regardent ce qui se passe et qui tiennent les comptes

ça fait beaucoup d'enquetes qui se contredisent, de gens qui changent leur comportement, comme ça, tout a coup, de dépressifs, de gens qui partent en courant, de délits de fuite qui se terminent avec une balle dans le dos, de reposes cervicales, de fatigués de malades, ruinés, ect.....

touts les moyens sont bons et a qui faire confiance ?

on a pas besoin de lire longtemps pour comprendre

je suis observée, une seule garantie, on se verra peut être dans un an, deux ?

tout peut toujours arriver, ce qui  me dérange c'est qu'on le fasse a a place de la providence et qu'on se foute de moi comme ça

j'ai bien de la tension ces derniers temps, est ce naturel ? puis je avoir encore confiance en mon médecin ?

que vais je faire de ce temps qui m'est promis, le ménage peut être 

bien que la fée du logis je n'aime pas beaucoup

a chacun ses choix, je n'aime pas cette politique

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.