"Touches pas à mon mausolée"

Suite à une pluie de critiques le concours de projets pour la "reconversion" du mausolée est abandonnée

« Touches pas à mon mausolée ».

 

   Suite à de vives critiques, l’Union des architectes jette l’éponge. La proposition de consulter des spécialistes sur la reconversion du mausolée après une éventuelle inhumation de Lénine « dans une cinquantaine d’années » est abandonnée… .

 

A la mort de Lénine en 1924, la direction soviétique confie à l’architecte  Alexeï  Chtchoussev  la construction d’un mausolée  pour y recueillir la dépouille mortelle .du fondateur de l’état soviétique., Adossé a. !

 Hier dans une interview à la radio Echo de Moscou Nikolaï Choumakov , président le l’union des architectes a fait savoir que suite au tollé qu’avait provoqué sa proposition il préférait y renoncer.

.La veille, dans un communiqué publié sur le site de l’union des architectes de Russie  Nicolaï Choumakov, non sans avoir  souligné que « son initiative n’avait rien  à voir avec la politique et que « sa démarche était celle d’un architecte, d’un professionnel désireux de protéger le patrimoine culturel de son pays » a expliqué qu’il désirait  attirer l’attention sur l’état du mausolée « afin  de conserver la nécropole  qui constitue un des rares joyaux de l’architecture soviétique des années trente « 

La momie de Lénine relique et symbole

 Plus de cent cinquante ans après sa disparition la momie du leader de la révolution d’octobre est assimilée par une partie de la population aux reliques des saints qu’on vénère dans les églises. Alors que pour l’autre elle demeure le symbole de la grandeur passée de leur pays dont ils conservent la nostalgie. » « La Russie actuelle se déclare héritière de l’Union soviétique et elle est prête à en oublier les valeurs et les succès » écrit le politologue Anatoli Baranov sur le site : »Forum.msk.ru. » L’initiative de NikolaÏ Choumakov est une véritable provocation.Il cherche à jeter de l’huile sur le feu » commente Gennadi Ziouganov, secrétaire général du parti communiste russe .

 

Nathalie Ouvarof

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.