Et petit à petit ,par un réseau mystérieux..

Poème de Dimitri Bykov après le verdict "monstrueux" dans l'affaire du"Réseau"publié en russe dans le journal "Novaya Gazeta"(15 février 2020)

Et petit à petit, par un réseau mystérieux...

Pouchkine, parmi les plus suspectés.

 

Des questions se posent : d'où viennent ces réseaux, pareils à des filets* ?

Pour commencer, on prend des enfants.

Ils sont pris arbitrairement, de ces couches sociales

Où ils se réunissent et font de l'esprit,

Là où ils critiquent la météo, l'école, et le pouvoir,

Le considérant souvent comme étranger.

Ce serait bien que tous aient un surnom sur Internet, qui serait

Marqueur de furtivité et d'intrigue.

Ce serait bien s’il se trouvait parmi eux un acteur,

Autrement dit, sachant coudre et mentir;

Il serait bon de ne pas en saisir sans discerner (gare aux imbéciles)

Et choisir parmi certaines sous-cultures,

L’un d’une banlieue, deux dans des écoles d'élites,

Et pour qu’au moins trois adorent jouer au foot,

Et mieux encore, au strike-ball.

Après une pause, pour qu'ils mûrissent (environ cinq jours),

Il serait possible, en principe, de les torturer,

C'est-à-dire, les électrocuter, les fracasser sur du béton,

Tout en leur lançant "le v’la ton strike-ball"

Leur promettre de violer leur mère, leur sœur et leur femme

Ou seulement leur femme, s’ils reconnaissent leur culpabilité;

Promettre de les enfermer dans un pressoir avec des "Zeks"**,

Devant quoi pâlirait toute victime du code pénal.

Promettre de les laisser sans poumons ni langue

Et les affubler d’impensables injures;

Les brûlures électriques – tous les médecins vous le diront –

Sont comme une piqûre de moustique,

Parce que même si la nourriture était cinq sur cinq et les gardiens gentils,

Il y a des moustiques dans les cellules.

Les morsures doivent être soignées,

Et si quelqu'un décidait de faire de la publicité,

Tous les coups peuvent être durcis !

Dois-je vous l’apprendre ?

En parallèle, vous devez trouver les éléments de ce réseau.

Pour commencer, dans trois villes, puis cinq,

Mais en même temps, dans trois sur cinq, ils se sont enterrés et

Cela n'a pu être découvert par aucune trace.

Il faut inventer une liste d'objectifs accessibles à tous.

Le plan de capture du comité régional du Komsomol,

Un cerveau d'outre-mer – sept serait mieux –

Et comme un BDSM;

Collez-leur la surveillance des fenêtres du FSB,

Des exercices de course à pied, de lancer de grenade et de tir

Pour des cibles spécifiques (traces de balles trouvées sur leurs boucliers);

Les schémas de divulgation leur seront attribués.

Des preuves, on peut en trouver un wagon :

Chiffres étrangers cachés dans un gondon

Et toutes merdes dans l’épigone de Simeon.

Et percez de nouveaux trous dans les étoiles pour épaulettes.

 

 

Bien sûr, chez les écoliers ainsi capturés,

Il y a des parents, des partenaires, des amis, des chiens, des chats,

Autrement dit, chacun d'eux est en mesure d’en ameuter cinq ou six en justice;

Au procès viendront les plus rusés et combatifs,

Journalistes, militants des droits de l'homme, gauchistes,

Accusateurs de l'armée, de l’arbitraire, de main ferme,

Et, ce qui est le plus dangereux, des "rolévikis"***.

Ils aiment crier, siffler, se battre,

Envahissent les appartements des amis,

Crient au sujet du trente-septième qu’a organisé le tyran,

Et apprennent généralement à se connaître.

En conséquence, d'abord d'un quart, puis d'un tiers,

La population commence à y regarder,

Les jeunes promettent de la résistance,

Et ça commence à couver.

Et à la fin, on a le réseau.

Traduit par Michael Yagello et Nathalie Ouvaroff_________________

*     Juste des filets pour la pêche.

**   Taulards.

*** "Acteurs" à la solde.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.