Oh ! Légumes oubliés

Si l’on vous dit crosne, giraumon-turban, topinambour, tétragone, amour en cage, sureau, pâtisson, potimarron, pourpier, ortie sauvage… Qu’est-ce que cela évoque pour vous ?... Rien ?...

Eh bien il s’agit de légumes, de fruits et de plantes que l’on utilisait autrefois dans l’alimentation ! Une exploitation agricole a fait le pari de vous les faire ou refaire connaître. Il s’agit d’une idée de visite aussi originale qu’enrichissante. En effet, à une vingtaine de kilomètres de Bordeaux en Gironde, une ferme qui s’étend sur 18 hectares, a vu le jour pour redonner vie aux légumes, fruits et plantes oubliés pour certains depuis des siècles. Son nom ?... On ne peut faire plus simple « Oh ! Légumes oubliés »… Cette exploitation a été créée en 1977 par Bernard Lafon, un ingénieur de formation, qui abandonnant une carrière prometteuse, a préféré se souvenir des herbes cultivées par sa grand-mère et des soupes qu’elle lui préparait avec amour. Retrouver les légumes d’autrefois, c’était un projet fou, un rêve comme la madeleine de Proust. Ainsi, bien avant que l’on ne parle d’OGM, de grippe aviaire, de poulet à la dioxine ou encore de réchauffement climatique et de vache folle, il a voulu retrouver le respect de la nature et retrouver le sens du goût. Situé en Aquitaine, plus précisément, à Sadirac, sur les terres du château de Belloc, dans le vignoble de Pessac-Léognan, la 

topinambur-gomolj
« Oh ! Légumes oubliés » qui est un espace protégé, vous propose de toucher et de goûter à ces trésors d’antan cultivés de manière traditionnelle. Ainsi, tous les secrets de culture de ces légumes d’autrefois vous sont expliqués et vous pouvez, bien évidemment, faire votre petit marché à la boutique de l’exploitation. Les plantes sont réparties en plusieurs jardins, selon les espèces et les utilisations. Elles sont cultivées sans engrais ni produit de synthèse et certifiées AB (agriculture biologique). On y trouve plusieurs dizaines de variétés de fruits, légumes et plantes sauvages. Dans le même temps, un verger a été créé pour réactualiser les différentes variétés de pruniers, pommiers, cerisiers qui étaient cultivés jadis et ce, en partenariat avec le Conservatoire végétal de la région Aquitaine. Cette activité agricole reconnue permet de contrôler l’origine et d’assurer la traçabilité des conserves, condiments, soupes, sirops, confitures ou boissons fabriqués. À noter que la ferme a été primée déjà en 1986 par l’INRA (Institut Français pour la Recherche Agronomique). La ferme « Oh ! Légumes oubliés » vous propose aussi près de 70 recettes originales pour cuisiner le museau de lièvre, faire une soupe de rutabagas ou une gelée de fleurs de pissenlit…Les produits de l’exploitation agricole sont distribués dans des boutiques Bio, des épiceries fines et utilisés par de grands restaurateurs mais vous pouvez aussi les commander sur Internet. Site touristique de la Gironde, la ferme a été primée à de nombreuses reprises pour ses produits bien sûr mais aussi pour son aspect paysager, éducatif et interactif. Elle a d’ores et déjà accueilli plus de 220 000 visiteurs ainsi que des milliers de classes pédagogiques et scolaires. En effet, une formule touristique comporte plusieurs attractions dont des animations historiques sur l’alimentation humaine depuis la préhistoire, des conseils, des recettes culinaires.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.