Hors série 7 - Agir ou laisser faire ?

On entend partout des contre-vérités ou des explications partielles. C'est pourquoi j'ai créé quelques fiches pratiques. Chacune traite d'un seul sujet et l'explique de façon très synthétique et claire.

Qu'est-ce que le capitalisme ? Ce n'est rien d'autre que la surexploitation des Hommes et des ressources naturelles au profit d'une ultra minorité. Ce sont ces logiques capitalistes qui nous amènent progressivement mais de plus en plus vite vers la fin de notre espèce. La crise du Covid n'est qu'une étape. Les suivantes seront bien pires si nous n'agissions pas. Car oui c'est cet immobilisme des peuples qui est responsable de la situation que nous vivons. Einstein disait : "le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire." Voulez-vous continuer à faire partie de ceux qui contribuent à détruire le monde ?

Que se serait-il passé si nous étions tous descendus dans la rue depuis ces 30 dernières années pour refuser catégoriquement les baisses et exonérations des cotisations sociales qui financent notamment la santé et donc l'hôpital public ? Que se serait-il passé si nous étions tous descendus dans la rue quand ils ont baissé les financements de la recherche, les abandonnant aux irresponsables entreprises privées capitalistes ? Si nous avions refusé ces logiques exclusivement destinées aux profits des entreprises privées, le Covid aurait été une simple péripétie, une petite hausse d'arrêts maladie. Point barre.

Alors la grande question maintenant c'est : que voulez-vous ? Est-ce que vous voulez continuer à vivre dans une société faite de peurs et d'incertitudes et laisser une civilisation en fin de vie à vos enfants ? Ou voulez-vous prendre en main vos vies et agir collectivement pour mettre en place un monde responsable et collectif ?

Certains ministres ont osé parler de renationalisation de certaines entreprises (notamment l'aérien) après la crise sanitaire, preuve que les entreprises capitalistes ne sont pas solides, ne sont pas fiables. Dès qu'un problème survient, les entreprises privées font appel aux fonds publics alors qu'elles passent leur temps à les dénigrer le reste du temps. Or les fonds publics, c’est nous !

Les services publics et les finances publiques ne sont pas les services de l’Etat au sens où l’Etat pourrait en disposer à sa guise. Ils ne sont pas non plus une projection de l’Etat. Ils sont publics en ce sens qu’ils sont « au service du public ». Ils relèvent par conséquent d’une obligation positive de l’Etat à l’égard des citoyens.

Les services publics constituent, non une manifestation de la puissance de l’Etat, mais une limite du pouvoir gouvernemental. Ils sont ce par quoi les gouvernants sont les serviteurs des gouvernés. C'est-à-dire exactement l'inverse de ce que nous vivons aujourd'hui. C'est contre cette logique d'accaparement du pouvoir qu'il faut lutter afin de redonner le pouvoir au peuple, ce qui finalement n'est rien d'autre que la définition du mot Démocratie.

Si vous vous retrouvez dans les propos qui précèdent, consultez les autres fiches de ce blog. Car les solutions existent. La destruction de l'Humanité n'est pas une fatalité. Il suffit juste de comprendre le monde qui nous entoure et d'en discuter afin de construire ensemble un projet de société alternatif. Quand on parle de projet alternatif, il s'agit de projet réellement alternatif et pas des mesurettes avec lesquelles les politiques professionnels, beaucoup d'associations ou la presse (L'Humanité, Mediapart...) nous endorment et qui au final ne changent rien ou pas grand-chose. Certains projets réellement alternatifs sont très avancés. Nous vous en soumettons un dans les autres fiches.

 

En complément, voici quelques citations dont il faut dans un premier temps comprendre le sens. Et qu'il faut ensuite garder en permanence à l'esprit.

 

  • Le salut ne viendra pas d’en haut.

 

  • Il faut sauver l'économie de la faillite du capitalisme, et non sauver l'économie capitaliste de la faillite.

 

  • Se révolter pour le compte d'un peuple ignorant, revient à s'immoler par le feu pour éclairer le chemin à un aveugle.

 

  • Il n'y aura jamais assez de lumière pour les gens qui ne veulent pas voir.

 

  • La démocratie c'est un Peuple et non une association de contribuables.

 

  • La Démocratie, c'est un Peuple passionné, aguerri, informé, entraîné à ne pas déléguer son pouvoir à une ultra minorité. Bref, c'est un Peuple libre.

 

  • Le suffrage universel ne fait en rien une Démocratie s'il s'agit d'élire des chefs avec cet outil. En Démocratie, le vote est utilisé pour choisir les lois.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.