L' identité algérienne?

Le couronnement de la Miss nationale algérienne a révélé une partie de la problématique identitaire du pays.

Connaissez-vous des algériens? Et des algériennes?

L' affirmative est fort probable. Chacun de nous a plus ou moins la même image mentale: peau mate, cheveux à tendance frisés. Et pourtant, les citoyens algériens, eux, ne se reconnaissent pas forcément  dans cet archétype. S'ils l'acceptent, ils n'en sont pas tous forcément fiers à l'image des italiens du Nord envers leurs compatriotes du Sud.

L' Algérie est pourtant plus qu'un pays méditerranéen: c est un pays africain. Une afrique maghrébine certes, mais bel et bien Afrique.

Cependant, pour certains, "l'identité africaine" algérienne ne va pas de soi. Pourtant, le sud du pays, ancré dans l'immensité du désert saharien, est l'âme d'une Algérie métissée ou noire, à l'image de la nouvelle miss Algérie, choisie pour représenter le pays.

Résultat de recherche d'images pour "miss algérie 2019"

Khadidja Benhamou , miss Algérie 2019 a reçu un déferlement de commentaires expliquant que sa peau "trop foncée" n'était pas représentative de l'image que "le monde se fait de l 'Algérie." Hum. J'avoue que sur ce coup ils ont un chouiya raison parce que la femme algérienne , aujourd'hui, dans l'inconscient collectif, on l'imagine plutôt comme ça:

image.jpgJ avoue ėgalement m'être plutôt  attendue à un flot de commentaires haineux de religieux dénonçant l "immoralite" d'un tel concours. Mais non.  Point de religion cette fois-ci. Comme quoi..

Une miss Algérie "noire"avait tout pour interloquer à l international . On aurait pu être étonné que l'Algérie, nation en quête d équilibre, puisse élire une concitoyenne noire de manière consensuelle. Fait d'autant plus fort en symbole, que les grands pays occidentaux en sont encore à souligner les nominations des "minorités visibles" dans les sphères publiques. 

Mais non. La bêtise et nommons le, le racisme, sont universels.

Femmes kabyles, chaouies, bédouines, françaises et désormais mêmes chinoises, la Femme algérienne est diverse, singulière,  chacune porteuse de la pièce d un puzzle constituant l Histoire de ce pays. Cette élection aurait pu souligner ce trait et raviver l image d un pays fragilisé par de profonds clivages politiques et sociaux. Elle n'a ,malheureusement, que contribué à en souligner les traits..

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.