Neruda
Poète, révolutionnaire
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 mai 2017

Neruda
Poète, révolutionnaire
Abonné·e de Mediapart

Médiapart, un pied En Marche ?

Médiapart s'est semble-t-il investi ces deux dernières semaines d'une mission de la plus haute importance : convaincre ses lecteurs de voter Macron. C'est dans cette optique qu'à lieu l'entretien avec le Dernier Rempart lui même. Analyse rapide

Neruda
Poète, révolutionnaire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Méthode pour convaincre les indécis :

1/ Poser des questions psychologisantes sur le passé de banquier et d'inspecteur des finances du candidat. Celui ci a juste titre n'aura qu'à se plaindre d'être "mis à résidence" et le tour est joué, il n'aura plus de justifications à fournir sur son bilan de ministre.

2/ L'interroger sur la "vitalité démocratique" de notre pays, dont Macron se fait le fervent défenseur. On ne l'a pas vu jusqu'à présent interrogé sur la légitimité qu'il avait en tant qu'homme de l'ombre de Hollande à conduire des réformes majeures de l'économie sans mandat du peuple ni sur le fait d'une promesse électorale de Hollande. S'il se fait défenseur de la démocratie c'est parce que le parlement, de manière violente (ou virulente je ne sais plus) à selon lui contraint son pouvoir de ministre (!), et ce pouvoir parlementaire il souhaite le renforcer. On ne lui objectera pas que la première loi qu'il envisage de faire passer et celle des ordonnances, boycottant de fait le Parlement.

3/ Questionner son programme économique mais laisser libre cours à ses raisonnements les plus absurdes. Le deficit de l'assurance chomage étant jugé trop important pour éviter une reprise en main par l'état, on ne lui objectera pas qu'il souhaite lui même creuser davantage ce déficit. Si nous ne pouvons sortir du trou, il faut creuser ! Le reste est à l'avenant. Quant il estime que la France est le seul pays d'Europe à ne pas avoir résorbé le chomage de masse, n'esperez pas qu'un journaliste lui souffle que c'est une intox qu'il colporte sur tous les plateaux tv depuis des mois.

Je n'ai pas eu le courage de suivre plus longtemps l'entretien. Mais gageons que dans cinq ans la classe régnante sera capable de présenter un nouvel homme providentiel à même de vaincre un Front National encore renforcé et qu'il faudra à nouveau se jeter aux pieds du sauveur suprême. Alors Médiapart, à quoi bon toutes ses contorsions journalistiques ? S'il faut que se journal soit militant, j'aime autant que ce ne soit pas militant de ces gens là.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — Violences sexistes et numérique : ça ne streame pas rond
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — France
Paris 2024 : une cérémonie d’ouverture entre amis
Le comité d’organisation des Jeux vient d’attribuer le marché de la cérémonie d’ouverture sur les bords de Seine. Le vainqueur : un groupement dont une agence est liée au « directeur des cérémonies » de Paris 2024, qui avait justement imaginé le concept.
par Sarah Brethes et Antton Rouget
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Violences sexuelles : ce que révèle l’enquête, classée sans suite, visant le chanteur de No One Is Innocent
Mediapart a consulté la procédure judiciaire visant Marc Gulbenkian, figure du rock français, accusé d’agression sexuelle par l’une de ses proches. Alors que la plainte a été classée le 2 novembre, l’avocate de la victime, qui s’appuie sur un enregistrement versé au dossier, dénonce une « hérésie » et annonce un recours.
par Donatien Huet
Journal — Afrique(s)
En Centrafrique, le groupe Wagner étend son emprise sur le secteur du diamant
Des individus liés à la société militaire privée russe ont créé un bureau d’export de diamants en 2019. Officiellement, son volume d’activité est très modeste. Officieusement, plusieurs acteurs du secteur décrivent un système de prédation qui s’étend.
par Justine Brabant et European Investigative Collaborations (EIC)
Journal — France
Liens de Valérie Pécresse avec Alstom : une enquête ouverte pour prise illégale d’intérêts
Une enquête préliminaire pour prise illégale d’intérêts a été ouverte au Parquet national financier (PNF) après un signalement d’élus soupçonnant Valérie Pécresse d’avoir détenu des stock-options chez Alstom tout en présidant l’autorité de transports Ile-de-France Mobilités (IDFM).
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet de blog
Les inégalités ethno-raciales à l'école (13/15)
Si la classe est le facteur déterminant des inégalités scolaires, des processus ethno-raciaux sont également à l'œuvre. Ce billet présente les principaux mécanismes discriminatoires qui traversent l’école, quand ce n’est pas elle qui les coproduit, afin de mieux comprendre la fragilisation des trajectoires scolaires et sociales des enfants racisés, qu’ils soient français ou immigrés.
par Marcuss
Billet d’édition
L’indice de position sociale, révélateur de la ségrégation scolaire
À la suite d'une décision de justice, le ministère de l’Éducation nationale a publié les indices de position sociale de chaque école et collège (public + privé sous contrat). Le Comité National d’Action Laïque analyse la situation dans une note en ligne.
par Charles Conte
Billet de blog
Le socle commun au collège... Où en est-on ?
A-t-on réussi à créer ce « commun » dans les collèges ? Comment ce socle pourrait-il évoluer ? Pourrait-il être étendu ?
par Guillaume Co
Billet de blog
« Crise de l’École », crise climatique : et si on les mettait en parallèle ?
En scolarisant les enfants de tous les milieux sociaux, l’École s’est « démocratisée ». Mais elle n’a pas changé sa logique élitaire. Dans une large proportion, les enfants d’origine populaire y sont mis « en échec ». En imposant aux pays dominants un standard de vie prédateur et mortifère, le capitalisme a engendré la crise climatique. Quels parallèles entre ces deux crises de la domination ?
par Philippe Champy