Ruralité : nouvelle donne en France

Longtemps annoncé comme des zones en déclin, la campagne se rebiffe et montre de sérieux atouts !

Illustration de Vanderauwera sur la ville à la campagne Illustration de Vanderauwera sur la ville à la campagne

Depuis quelques temps, l’opposition ville / campagne ne parait plus en adéquation avec notre société au vu de l'évolution des schémas, notamment associés au travail, ont été bouleversé. Paris et les grandes métropoles régionales, telles que Lyon, Marseille ou Bordeaux, demeurent des centres économiques majeurs, l’exode rural n'est plus voir s'inverse.

Il n'est pas uniquement question de démographie, car d'autres changements majeurs sont à l'oeuvre. TGV continue d'être plebisciter par les usagers voilà plus de 30 ans, il est question de coût et rentabilité de ligne, mais c'est un fait celui-ci a permis de faciliter le développement de cellule familiale en province sans renoncer aux opportunités professionnelles offertes par les grandes métropoles.

Internet également a révolutionné le quotidien, que ce soit sur la gestion courante pour une famille, avec les courses en ligne et l'accès aux services publiques facilement, ou avec le développement du télétravail. Celui-ci met encore du temps à être accepter en entreprise, mais il n'est plus question de moyens ou de limites concernant la réalisation du travail effectif, plutôt une mentalité à faire évoluer tout en conservant un certain équilibre car il n'est pas certain qu'être à 100% chez soi n’entraîne pas quelques aliénations ;)

Les nouvelles technologies modifient donc les pratiques et opportunités professionnelles. En France l'innovation est plus globale, la technologie s'invite par exemple dans les énergies renouvelables ce qui crée des opportunités économiques.

Ainsi de nombreux secteurs, activités et formes d’emplois différentes apparaissent, se structurent puis se mettent en place. C'est alors qu'une nouvelle carte de France se dessine avec une représentativité du monde provincial et rural qui revient sur le devant de la scène tout en promulguant des valeurs contemporaines : prendre le temps, respirer, pouvoir s'occuper de sa famille, s'impliquer dans le développement local...

Il ne faut cependant pas relâcher les efforts, car bien que nous soyons très positifs ici, des communes se meurent doucement à cause de fermetures de services communs (poste, police municipale, école, boulangerie, supérette...)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.