La Covid , l’argent, l’hypocrisie et la faute...

Sur toutes les chaines d’infos, tv, radios et journaux, on demande aujourd’hui aux invités, qu’ils soient médecins, politiques, ou bedas.. « Comment restaurer la confiance dans le vaccin Astra Zeneca. Et bientôt Janssen ».. .

Or ce sont eux qui par la recherche quotidienne du sensationnel, pour attirer l’auditeur qui fera monter leur cote à l’indice de la minute de pub, ont créé cette défiance, en titrant en gros caractère sur les rarissimes cas de thrombose. Ce sont eux qui ont fait peur aux français en n’expliquant pas la faiblesse du risque, mais au contraire en insistant dessus. Ce sont eux qui n’ont pas expliqué qu’on avait plus de risque d’un accident de la vie courante que d’un accident de vaccination. Ils ont failli à leur métier en présentant une vue partielle et partiale de l'information.

Ces hypocrites qui jouent aujourd’hui les bonnes âmes, sont responsables de la peur irrationnelle qu’ils ont installé. Ils ralentissent la vaccination. En conséquence, nos libertés sont restreintes, des gens vont tomber malades, peut être en conserver des séquelles, d’autres faire faillite. Ceux là pourront considérer que c’est la faute de ces médias. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.