Nicola Lopez
Etudiant en licence d'Histoire
Abonné·e de Mediapart

20 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 déc. 2019

Nicola Lopez
Etudiant en licence d'Histoire
Abonné·e de Mediapart

Municipales 2020 : Appel à engager la jeunesse dans les projets politiques.

La jeunesse doit absolument participer aux prises de décisions, elle a sa place légitimement. Voici ce que propose un texte à l'initiative de la Liste Citoyenne Oloron 2020. Il a pour but de motiver la jeunesse à la question politique. J'invite alors, toutes les initiatives politiques à faire de même : encourageons la jeunesse, elle a sa place.

Nicola Lopez
Etudiant en licence d'Histoire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La jeunesse doit absolument participer aux prises de décisions, elle a sa place légitimement.

Ce qui est aujourd'hui l'initiative de listes électorales pour les municipales, doit se transformer en obligation morale pour chaque projet politique : la participation de jeunes est obligatoire car disposant d'un point de vue différent et légitime. Voici ce que propose un texte à l'initiative de la Liste Citoyenne Oloron 2020. Il a pour but de motiver la jeunesse à la question politique. Plus concrètement c'est au quotidien que les militants de cette Liste Citoyenne encouragent la jeunesse. J'invite alors, toutes les initiatives politiques à faire de même : encourageons la jeunesse, elle a sa place.

À toi qu'on appelle "le jeune",

"Sais-tu que tu es stéréotypé en permanence ? Oui, oui, en permanence! Par les vieux professionnels de la politique par exemple, qui pensent que tu fais partie "d'une génération égoïste, qui s'intéresse peu aux autres". Et tu sais très bien que c'est faux.

Peut-être que la société évolue grâce à la jeunesse, et que le reste des gens sont bloqués dans "un vieux monde" ? Peut-être pas. Mais tu sais que dans tous les cas, c'est toi qui feras vivre le monde dans les prochaines années. Pas eux. 

Le projet de Liste Citoyenne pour les municipales de mars 2020 a besoin de toi. Le vieux monde a fait de la politique un métier. La Liste Citoyenne Oloron 2020 pense plutôt que la politique c’est ton quotidien. Ton sport, ta vie sociale, ta santé, ta formation, ton boulot, ta culture, tes racines, tes voyages, tes origines et ton avenir...

Prends 30 secondes pour imaginer ce que tu pourrais faire avec la Liste Citoyenne Oloron 2020, dès aujourd'hui. Tout ce qui pourrait changer ton quotidien. Car, que tu le veuilles ou non, tu es le/la premier.e concerné.e par les choix faits en politique.

La "politique" : c'est un gros mot qui ne dit finalement pas grand-chose et qui fait plus peur qu'autre chose. Mais tu n’y peux rien, c’est comme ça, tu en fais déjà tous les jours de la politique. Même si c’est inconscient. La Liste Citoyenne Oloron 2020 te propose juste de rendre ça utile et agréable.

A Oloron Sainte-Marie, l'année prochaine ce sont les élections municipales. Tu seras peut-être appelé.e à voter. Tu iras peut-être. Ou pas. Mais dans tous les cas, tu seras obligé.e d'accepter le résultat et ses conséquences sur ta qualité de vie. Que le sujet t’intéresse ou pas.

Donc prends juste 30 secondes pour te renseigner. Quoi que tu penses, tu as le droit de l'exprimer, et tu as surtout le droit de participer. C’est ce que te propose la Liste Citoyenne Oloron 2020.

La politique est généralement le lieu d’expression des hommes âgés, qui ne se soucient que d’eux-mêmes. Il a fallu attendre que les femmes se fraient un chemin au milieu de ce troupeau de vieux éléphants pour que le quotidien des femmes change. C’est pareil pour les jeunes. Pour que ta qualité de vie s’améliore, tu dois la prendre en main toi-même. C’est ce que te propose la Liste Citoyenne Oloron 2020.

Ta place n’est pas dans une « assemblée de jeune » ou un « conseil de jeunes ». Ta place est au cœur des décisions. Ton avis compte autant, si non plus, que celui de celles et ceux qui décident à ta place, sans te consulter, la manière dont tu devras vivre désormais.

Rappel du contexte Oloronais :

En mars 2020, les élections municipales à Oloron Sainte-Marie seront l’occasion de voter pour choisir entre 2 projets :

  • D’un côté, un projet old school, dont les électeurs se détournent de plus en plus. Un projet porté par 3 listes identiques, car venant de la politique à l’ancienne. --> L’actuel maire parle lui-même de « campagne qui serait stéréotypée sans le projet de la Liste Citoyenne Oloron 2020 ».

  • Et de l’autre côté, un projet jeune, moderne et ambitieux porté par la liste citoyenne. Un projet qui sera pour la première fois, le fruit d’une collaboration totale et permanente entre experts usagers et experts techniques. Et devine quoi ? L'expert c'est toi !" 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Europe
Poutine entérine l’annexion de quatre régions ukrainiennes
Après une allocution au Kremlin, le président russe a signé l’annexion des régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporijjia, ainsi que des autoproclamées « Républiques » de Donetsk et de Louhansk. Et il a prévenu que la Russie protègerait ses terres « en utilisant toutes [ses] forces ».
par Laurent Geslin
Journal
Le renseignement de sources ouvertes, nouvel art de la guerre d’Ukraine
La collecte et l’analyse des traces numériques laissées par les combats qui font rage en Ukraine peuvent-elles avoir une incidence sur le déroulement du conflit ? La guerre du Golfe avait consacré la toute-puissance de la télévision, celle d’Ukraine confirme l’émergence de l’Open Source Intelligence (OSINT).
par Laurent Geslin
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff