Le maître-penseur caché de Sarkozy s’avance sur le devant de la scène

 

 

« Après Claude Guéant, c'est au tour du conseiller spécial de Nicolas Sarkozy de venir jouer l'apaisement avant la mobilisation de mardi : "Il y aura des négociations sur le projet de réforme", annonce-t-il... "sauf sur l'âge de départ à la retraite" » (Nouvel Obs) .

Mais qui est Henri Guaino ? (Wikipédia)

« Pendant la campagne à l'élection présidentielle de 2007, il est le rédacteur des principaux discours de la campagne de Nicolas Sarkozy , à partir du discours de Nîmes de mai 2006), notamment les discours prononcés à Périgueux et à Agen, avec les évocations de Hugo, Jaurès, Blum et Guy Môquet. Au cours de diverses interventions dans la presse écrite ou à la radio, il est amené à assumer la paternité d'un certain nombre d'autres thèmes de la campagne présidentielle,notamment la « liquidation de Mai 68 » et la fin des repentances.

Après l'élection de Sarkozy, il assume les idées exprimées dans un certain nombre de discours présidentiels dont il ne nie pas avoir été l'inspirateur ou le rédacteur. Ainsi, après le discours de Dakar prononcé par le président le 26 juillet 2007 et vivement contesté tant en France qu'en Afrique, une polémique s'en était suivie avec Bernard-Henri Lévy qui avait mis en cause ses fondements philosophiques maurrassiens et racistes"

 

C'est ce qu'on appelle une reprise en main dans la cohérence.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.