Chrisine Lagarde candidate aux élections législatives américaines en 2012

 

Le Monde, 9 décmbre 2010

"Au fur et à mesure que les élections s’approchent, il y a deux sortes de ministres. Les élus, qui règnent sur leur fief, et les autres, en quête de la légitimité du suffrage universel. A dix huit mois des élections législatives, les ministres non élus cherchent à se trouver une circonscription. Les onze nouvelles circonscriptions crées pour les Français de l’étranger par une réforme de Nicolas Sarkozy sont une aubaine pour la droite : elles vont permettre à plusieurs personnalités de se recaser, à commencer par la ministre des finances Christine Lagarde.

 

L’ancienne associée du cabinet d’avocats américain Baker and McKenzie compte se présenter sur la circonscription Amérique du nord, tandis que le secrétaire d’Etat aux transports Thierry Mariani, élu jusqu’à présent dans le Vaucluse, vise l’immense circonscription Russie-Asie-Océanie, indiquent plusieurs ministres. « C’est calé depuis longtemps», dit l’un d’eux. « Jusqu’à la dernière minute, il n’y a rien de fait. Ce sont deux très très bonnes candidatures. Ils sont aujourd’hui en pôle position », assure Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP. Christine Lagarde n’était pas joignable jeudi matin.

 

Le rapport de force est très favorable. En Amérique du nord, en 2007, M. Sarkozy avait comptabilisé 16 569 voix contre 10 232 pour Ségolène Royal. En Russie-Asie-Océanie, M. Sarkozy avait obtenu 26 275 voix contre 20 523 pour la candidate socialiste, selon les calculs de Patrick Roger, journaliste parlementaire du Monde.

 

Arnaud Leparmentier

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.