Nicole Péruisset-Fache
Chercheure en sciences humaines indépendante, poétesse
Abonné·e de Mediapart

304 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 août 2021

Nicole Péruisset-Fache
Chercheure en sciences humaines indépendante, poétesse
Abonné·e de Mediapart

Poème du 22 janvier 2012

Lentement, inexorablement, s’amoncellent les sables du temps qui passe. Les trésors scellés dans nos mémoires, bientôt nous ne les visiterons plus.

Nicole Péruisset-Fache
Chercheure en sciences humaines indépendante, poétesse
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Passante

Lentement, inexorablement, s’amoncellent les sables du temps qui passe. Les trésors scellés dans nos mémoires, bientôt nous ne les visiterons plus. Lentement, inexorablement, s’effacent de l’horizon que nous croyions nôtre, nos souvenirs radieux, promesses échangées çà et là, images d’un visage, timbre d’une voix, enchantement d’une présence. Les jours se muent, petit à petit, à notre insu, en siècles où nous ne serons plus. Inconnus hier, très aimés parfois, découverts dans l’éblouissement d’une improbable rencontre, certains dorment maintenant sous de lourdes pierres, d’autres ayant fait disperser à tous vents, parmi les pétales de nos fleurs, leurs cendres légères de passants, d’autres encore, lointains, ou juste de glace. Nos anciens compagnons, éparpillés aux quatre coins du monde, cultivent le silence et l’oubli. Leurs au-revoir, qu’ils savaient infidèles, étaient déjà des adieux.

Seuls subsistent les épines qu’ils ont plantées profondément dans nos cœurs, cette douleur, les larmes des jours de pluie, nos insomnies, l’ennui et l’hiver. Ils ont cerclé d’airain et de fer, au fond d’un cachot tragique, les arcs-en-ciel qu’ils avaient offerts. Le rêve était magique, nous voulions y croire. Leurs pensées sont mortes, et fermées toutes les portes par où nous pouvions atteindre la douceur de leur être. Nos chagrins leur demeurent à jamais indéchiffrables. Passante, portons-les donc en bandoulière, cheveux au vent, le regard tourné vers le grand large, un sourire sur les lèvres, quand paraîtra le beau navire espéré.

Puis jetons-nous à corps perdu dans la fraîcheur de l’aube qui vient, fût-elle leurre, soudain émue par l’inattendu de ce regard aimant, de ce mot, de ce geste. Laissons-nous bercer par la mélodie de qui rend tout à coup les heures plus riches, plus précieuses. Peu importe le nom de l’émoi. Nous ne le prendrons pas au lacs du vocabulaire, lui laissant le champ libre et l’aile vagabonde. Le cœur n’en bat pas moins vite, dont le dernier écueil est là pourtant, qui le brisera à la fin.

Au carrefour des années moroses, ayant essaimé en vain tant de bouquets de roses, je pris au hasard du destin. Mon chemin de passante me conduisit vers le dieu-soleil. Contre toute attente, la lumière menait aussi jusqu’à toi.

                                                                        22 janvier 2012

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Lula se présente en apaiseur des années Bolsonaro
Dimanche 2 octobre, les Brésiliens choisissent entre Jair Bolsonaro et Lula da Silva. Après un mandat marqué par les violences et une politique favorable aux plus riches, l'ancien chef d’état affirme vouloir réconcilier le pays. Avec l’espoir de l’emporter dès le premier tour.
par François Bougon
Journal — Santé
En ville, à la mer et à la montagne : là où se trouvent les oasis médicaux
Cause sans cesse perdue, la lutte contre les déserts médicaux masque une autre réalité : les médecins libéraux s’installent toujours plus nombreux comme spécialistes dans quelques zones privilégiées. Ils sont aussi toujours plus nombreux à pratiquer des dépassements d’honoraires.
par Caroline Coq-Chodorge et Donatien Huet
Journal — France
Télémédecine : derrière « Sauv Life », le business contestable d’un médecin de l’AP-HP
Pour désengorger les urgences, le ministre de la santé pousse les « unités mobiles de télémédecine », officiellement opérées par une association, Sauv Life, qui envoie, via le 15, des infirmiers dotés de mallettes de télémédecine au chevet des patients. En coulisses, cette expérimentation soulève des questions sur le niveau du service rendu, le coût et les procédures de commande publique. Contre-enquête sur un chouchou des médias.
par Stéphanie Fontaine
Journal — Terrorisme
Une section informatique aveugle à ses propres alertes
Dans les deux années précédant la tuerie à la préfecture de police, les alertes se sont multipliées au sein de la « S21 », la section où travaillait Mickaël Harpon. Sans jamais que cela ne porte à conséquence pour le futur terroriste.
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica