A qui le tour ?

Eût-il été moins ignare, Donald Trump se fût méfié des caprices de la fortune qui vous bousculent un homme et font basculer bien des vies.

Eût-il été moins ignare, Donald Trump se fût méfié des caprices de la fortune qui vous bousculent un homme et font basculer bien des vies.

 Il aurait su que son hubris chaussée de gros sabots finirait par le perdre, ainsi qu’il arrive dans le théâtre grec aux héros qui se prennent pour des dieux, ce que les dieux ne tolèrent pas. Connaît-il seulement l’existence de la Grèce ? Sûrement pas le théâtre grec en tout cas.

 Il aurait su aussi qu’à Rome, le Capitole, cette colline dont les Pères fondateurs de la République des Etats-Unis se sont inspirés pour nommer l’édifice somptueux qui abrite le Congrès américain, n’est pas loin, comme l’affirme l’adage, de la Roche tarpéienne, celle d’où les Romains précipitaient les condamnés à mort pour trahison. Mais Trump n’a peut-être jamais entendu parler de l’Italie. Et encore moins de l’Histoire d’une des plus grandes civilisations du passé.

Tout juste a-t-il entendu parler de la France grâce à son hôte d’un jour, un Emmanuel Macron au regard énamouré devant le Président qui attrape les femmes par la chatte, puisque le 13 juillet 2017, à peine élu, le petit président de la petite France lui fit les honneurs des Invalides où les deux hommes (qui allaient l’un et l’autre se montrer de parfaits invalides politiques au cours de leurs mandats respectifs) et leurs épouses (Brigitte toujours visiblement mal à l’aise, engoncée dans ses ridicules robes courtes) se recueillirent devant le tombeau d’un des plus grands criminels de l’Histoire, avant de se rapprocher des étoiles en dînant en haut de la Tour Eiffel, fermée au public pour l’occasion. Nul doute que Donald eût préféré une sortie à Pigalle en solo, plutôt que d'écouter Emmanuel lui parler de 1812, incroyable désastre pour les Français (et piège dans lequel les astucieux Moscovites, incendiant leur ville sous la direction du Gouverneur Rostopchine, le père de la Comtesse de Ségur, rendirent l'empereur parfaitement ridicule, lui qui s'attendait à être accueilli en héros délivrant la paysannerie russe de la tyrannie du tsar), mais sublime Ouverture solennelle de Piotr Ilitch Tchaïkovski.

Pour l’infâme Donald, l’heure est au règlement des comptes devant le peuple américain et ses institutions. Emmanuel ne ferait pas mal de réfléchir au sort des petits hommes qui se prennent pour de grands hommes, et vont chercher l’inspiration à droite, à gauche (en même temps) sur la tombe des rois à Saint-Denis ou celles d’un de Gaulle et d’un Mitterrand, après la visite au tombeau de Napoléon, petit caporal dont nous n’avons pas à être fiers, tant il s’agit là d’une espèce dangereuse pour l'Europe.  

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.