Nicole Péruisset-Fache
Chercheure en sciences humaines indépendante, poétesse
Abonné·e de Mediapart

304 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 août 2021

Nicole Péruisset-Fache
Chercheure en sciences humaines indépendante, poétesse
Abonné·e de Mediapart

Poème du 10 avril 2012

C’est le printemps de Normandie. Il pleut, tout est brumeux, morose et gris : le ciel, les arbres sur la colline, l’étang, la vie. Les fleurs qui devaient enchanter la saison et ma maison ruissellent, pourrissent au jardin, sous les larmes des anges. Il est encore bien trop tôt pour les roses.

Nicole Péruisset-Fache
Chercheure en sciences humaines indépendante, poétesse
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Printemps de Normandie

C’est le printemps de Normandie. Il pleut, tout est brumeux, morose et gris : le ciel, les arbres sur la colline, l’étang, la vie. Les fleurs qui devaient enchanter la saison et ma maison ruissellent, pourrissent au jardin, sous les larmes des anges. Il est encore bien trop tôt pour les roses. Sur les branches noires et glissantes, les oiseaux hagards secouent leurs plumes, puis les lissent. Les hirondelles messagères de l’été, revenues d’Afrique ou d’Asie, comment résistent-elles aux vents glacés ? L’herbe des prés se gorge d’eau et de vert sale. Les messages de tendresse que, femme au cœur blessé, j’ai voulu adresser à mes amis les ont embarrassés, ou se sont perdus dans l’abyssal silence de l’Univers. Chacun, se croyant vivant, ignore l’autre, court à ses rendez-vous, ses affaires, parmi les encombrements des villes là-bas. Le temps presse, l’heure tourne, les trains n’attendent pas, les usines se vident, les magasins et les bureaux ferment, les télévisions s’allument. En leurs palais de marbre, nuit et jour, les banquiers alignent des chiffres et des milliards sur leurs ordinateurs. Que sont les humains  devenus ? Seuls Ludwig van Beethoven et Yehudi Menuhin au violon de magicien, depuis les éons sombres de leur monde d’outre-tombe, me consolent au plus profond de ma solitude. Je vis parmi des ombres.

Quand le soleil reviendra-t-il, avec un sourire, ou une parole, de ceux que j’aime ?                   

                                                   10 avril 2012

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le ministre Éric Dupond-Moretti est renvoyé devant la Cour de justice
Éric Dupond-Moretti devient le tout premier ministre de la justice en exercice à être renvoyé devant la Cour de justice de la République pour des faits commis dans l’exercice de ses fonctions. Le garde des Sceaux est accusé de « prise illégale d’intérêts » après avoir fait pression sur plusieurs magistrats anticorruption.
par Michel Deléan
Journal — Gauche(s)
Au-delà de l’affaire Bayou, la vague écoféministe secoue les Verts
Les écologistes réunis en conseil fédéral ont pris date pour leur prochain congrès sur fond de sidération face à l’affaire Bayou. Plus profondément, la place du courant écoféministe incarné par Sandrine Rousseau bouleverse les habitudes du parti.
par Mathieu Dejean
Journal
Damien Abad à l’Assemblée : un retour en toute impunité
Alors qu’ils ont poussé des hauts cris à propos de l’affaire Quatennens, les députés de Renaissance affirment n’avoir aucun mal à accueillir l’ancien ministre des solidarités au Palais-Bourbon, malgré les accusations de viol ou de tentative de viol qui le visent. Une question, disent-ils, de « présomption d’innocence ».
par Pauline Graulle et Christophe Gueugneau
Journal — International
Lula en tête, Bolsonaro résiste
Si Lula rassemble 48,4 % des voix au premier tour, Bolsonaro crée la surprise en dépassant les 43 %. La vigueur de l’extrême droite se retrouve aux élections législatives et des gouverneurs locaux qui se déroulaient aussi dimanche. Le mois de campagne qui reste s’annonce tendu.
par Jean-Mathieu Albertini

La sélection du Club

Billet de blog
Iran - Pour tous les « pour »
Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan
Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost