Des portillons à la SNCF

Les portillons, ces portes, ces barrières qui empêchent la circulation fluide dans une gare. Ces dysfonctionnements de la SNCF qui ne se résolvent pas, au lieu d'améliorer la circulation des trains, on encage les voyageurs et on restreint de plus en plus leur liberté de mouvement.

Depuis quelques temps, je me suis aperçue que des portillons/échantillons sont installés à la gare St-Lazare à Paris. Il paraît qu'il va en être construits 140 !!

Déjà, je me suis heurtée à des portillons donnant accès au quai sur les grandes lignes. Cela m'avait grandement choquée, voire énervée, car nous étions des centaines à attendre pour accéder au quai et cela empêche les accompagnants ... d'accompagner !

Je me suis souvenue du temps où je partais avec mes deux enfants en bas âge, poussette, valises, etc... mon compagnon m'aidait jusque dans le train et à l'arrivée, souvent, quelqu'un m'attendait pour m'aider. Je me suis souvenue aussi, du temps du le dernier baiser échangé juste avant de monter dans le train, les regards, les mains qui se disent au revoir quand le train démarre.

Je me demande vraiment à quoi servent ces portillons, à part nous bloquer dans la circulation en gare, nous séparer des personnes qui nous accompagnent et qui ne peuvent plus nous aider, à part dépenser de l'argent dans des machines qui ne peuvent fonctionner seules, car les contrôleurs sont tout de même obligés d'être là pour faire face aux dysfonctionnements. Empêcher les resquilleurs de monter est un faux problème, c'est même ridicule !

Il y a un vrai problème à la SNCF. Je prends le train de banlieue depuis plus de 20 ans. Ça ne fonctionne pas : entre les grèves, les retards, les annulations, les portes qui ne s'ouvrent pas, les wagons fermés, les travaux, etc, etc.

Existe-t-il un cahier des doléances où les voyageurs pourraient écrire ce qui ne fonctionne pas ? avec une copine, on rit, on s'énerve, c'est à pleurer .. de tous les incidents que nous avons connus. "Ah là, j'en ai une bonne à te raconter, ah ben oui, ça m'est aussi arrivé, attends là, c'est le pompon..." des listes, on pourrait faire des listes !

Donc, lorsqu'il y a eu grève au printemps, j'avais beau me dire que c'était pour la bonne cause, franchement, on en a bavé ! est-ce vraiment aux voyageurs d'en baver ??

Est-ce que la SNCF ne devrait pas d'abord réparer ses voies et ses trains, les faire fonctionner à l'heure et fonctionner tout court, avant de nous empêcher de circuler dans une gare ?

Ne pourrait-on pas faire une pétition pour empêcher ces portillons ? Y a-t-il des journalistes qui ont fait des enquêtes là-dessus ?

Pourquoi doit-on subir ces incompétences, ces prix qui augmentent, cette déshumanisation du voyage ? pourquoi les voyageurs ne font-ils rien ? pourquoi subir des contrôleurs en civil qui se comportent comme des shérifs et qui partent du principe que nous sommes coupables ? coupables de voyager ?? c'est insupportable.

Quand je prends le train, j'ai l'impression d'étouffer.

Comme tout le monde, j'ai peu de temps en dehors du travail, j'arrive à la maison, je suis crevée, j'ai souvent encore pas mal de choses à organiser avant de me détendre, comme tout le monde, après avoir pesté contre la SNCF qui m'a fait perdre mon temps par ses dysfonctionnement, je n'ai pas le temps pour réagir. Alors, je subis. 

Mais ces portillons me donnent la nausée, c'en est trop. Comment pouvons-nous agir ? 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.