Les gens sincères...

LES GENS SINCÈRES...

 

Pianiste et accordéoniste de formation, j'approche le chant à la cinquantaine pour donner vie à mes créations. Auteur/compositeur/interprète, j'enregistre un album fin 2011. Ballades, jazz, blues, chansons poétiques, autant de styles en sont la composante. Me chargeant de l'auto-production, il me semble alors que la démarche s'inscrit dans une continuité susceptible d'aboutir à quelques concerts et la vente de mon album (2000 au total). C'est à ce moment que tout se gâte.

Un problème se greffe à la réalisation de ce modeste projet: mes cervicales sont en vrac depuis bon nombre d'années (accident), m'empêchant de poursuivre la pratique pianistique (recommandations du neurochirurgien). L'accordéon, n'en parlons même pas...

Un pianiste viendra donc collaborer à l'enregistrement en studio. Suit la création d'un site, d'un clip vidéo avec une société qui arrive à me convaincre quant à l'efficacité de la communication par le net. J'y ai cru et n'ai obtenu pour résultat que des messages codés indéchiffrables. Totale inefficacité des réseaux sociaux, aucun partage, l'impression d'être transparente, de vivre un total isolement. Une "Soirée cabaret" aura lieu le 17 octobre 2012 à Betton (35). Une pianiste ayant mis sa salle à disposition émet le souhait de participer à l'accompagnement de mes chansons. Un contexte de forte fièvre viendront perturber sa capacité à interpréter mes textes. Une première expérience difficile...

Depuis, le néant. J'ai changé de site et je tente de travailler avec un autre pianiste. Mutisme dans mon entourage. Étrange que des personnes qui me connaissent de près n'aient pas la curiosité de connaitre mes chansons, ne m'en parlent jamais. J'en suis au point de donner mon cd...

Un ami proche du pianiste qui m'avait accompagnée m'avait dit: "Si vous ne lâchez rien, vous n'aurez rien". Comment devais-je l'entendre ? Lâcher quoi ?

Ma démarche artistique est sincère. À l'échec auquel je suis confrontée ne me reste en réponse que l'humour (l'énergie du désespoir). Loin de m'enfermer dans ma coquille, j'ai l'impression que l'on prend soin de m'en fabriquer une. Pourquoi ?

Où sont les gens sincères ? La culture, le travail des artistes s'inscrit parfois dans des années de galère, parfois une éternité, qui sait... ?

  • La soirée cabaret d'Anacrouse a enchanté le public - Ouest ...

    www.ouest-france.fr/la-soiree-cabaret-danacrouse-enchante-le-public-1146...

    17 oct. 2012 - Nicole Girard a ému le public, samedi. | ... 11/102012 Une soirée cabaret avec Anacrouse, samedi; 18/092012 Anacrouse soufflera bientôt ses  ...

  • http://nicolegirard1.wix.com/nicole-girard#!my-songs/ck0q

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.