Et si l'affaire Seznec n'était qu'un simple crime crapuleux ?

J'en suis là de mes réflexions... Après 540 articles écrits sur mes deux blogs. Seznec Investigation. Et La Piste de Lormaye. Oui, si l'Affaire Seznec n'était qu'un Escape Game ? Genre celui de Rusty Lake. Oui, si le jeu consistait à sortir des différentes pistes après en avoir trouvé la clé ???? Play with me…. Play through….

1/ La piste de Lormaye

Sortie toute écrite du cerveau malade de Charles Huzo.
A qui Victor Hugo est apparu dans ses longues soirées au bled.
Avec Marie-Jeanne Seznec et Me Emile Kahn.
Trouve une piste via Charles Doucet, un marchand de graines de Lormaye.
De gauche.
Très de gauche.
Qui détestait la famille Quemin.
Le père Jean Quemin a été un maquignon redoutable.
Et les petits fermiers redoutaient de lui vendre leurs vaches.
Mais sa fortune en terres, il la doit à ses deux mariages.
Jean-Louis Quemin est un sale individu.
Il a violé ses deux filles et défile avec les Croix de Feu.
Mais il a aussi été décoré, par la suite, pour faits de résistance.
C'est un peu la lutte de la gauche contre la droite.
Très à la mode en 1928.
Avec les poilus patriotes tout juste revenus de l'enfer des tranchées.
Les deux témoins, Viet et Patrice ont été manipulés par Huzo.
Les Lormaisiens avaient suivi avec attention les nombreuses fouilles de la police entre Houdan et Gambais.
L'imagination a fait le reste.
Un procès a éclairé tout ça en janvier 1929.

2/ La piste de Morlaix
Sortie de la tête du seul Petit-Guillaume Seznec.
Le fils aîné de Guillaume.
Qui aurait assisté à une tentative de viol de sa mère Marie-Jeanne par Pierre Quémeneur.
Qui en parle à son neveu et filleul Bernard Le Her.
Pour freiner Denis Seznec dans ses désirs de révision du procès en 1978.
Et à ses deux fils Jean-Yves et Guillaume.
Pour redorer le blason du grand-père.
On se demande pourquoi Pierre Quémeneur serait revenu le dimanche 27 mai 1923 au matin pour surprendre Marie-Jeanne Seznec ?
Alors qu'il y avait la bonne et les enfants à la maison.
Personne ne l'a vu entre la gare de Morlaix et Traon-ar-Velin.
Comment croire qu'il ait pu revenir avec, en poche, une promesse de vente établie entre le 14 et le 19 juin ????
D'autre part, comment expliquer que Petit Guillaume ait participé aux fouilles du Café "Au Tambour" au 113, avenue de la Bourdonnais (Paris) à la folle époque de Claude Bal (1953) ?
Petit Guillaume n'a laissé aucun écrit.
Et, pour cause.

La piste de la chaudière, résultat de jalousies de voisins, ne tient pas la route non plus.
Les policiers avaient perquisitionné la maison et la chaudière.
Le commissaire Vidal n'était pas un bourrin.
Le commissaire Cunat non plus.
Tout cela a abouti aux ridicules fouilles de fin février 2018.
Et à un livre en trop d'une reporter en mal de reconnaissance.

3/ La piste de Traou Nez en Plourivo
Sortie toute armée du cerveau malade du juge Charles-Victor Hervé.
A qui Sainte-Thérèse de Lisieux aurait demandé de construire une chapelle.
Et qui a entraîné dans son sillage Maurice Privat, l'institutrice Mme Bosser, Jeanne Seznec et Denis Seznec.
Une piste pratique, pour la famille Seznec, car elle incrimine Louis Quémeneur et Me Pouliquen.
La famille de Pierre Quémeneur.
Pierre Quémeneur aurait survécu à la nuit du 25 au 26 mai 1923...
Comme en témoigne François Le Her dans son tramway.
Sauf que le témoignage de François Le Her est encore un témoignage suscité par Marie-Jeanne.
Donc, Pierre Quémeneur rentre à Traou Nez et surprend la petite amie de Louis, nue dans son lit.
Il la saute !
(Quel homme !)
Et Louis Quémeneur le tue de rage.
Dans la piste de Traou Nez, il est tué.
Guillaume Seznec en remettra une couche avec son rêve fin novembre 1953.

Dans la piste du Canada, il n'est que blessé.
Et cette piste-là, créée de toutes pièces par Christophe Janiczak, un prof de Pontivy, est encore plus foldingue que les autres.
Avec un Pierre Quémeneur qui aurait fait fortune comme bootleger au Canada.
Devenu par hasard le beau-père de Charles Pasqua !
Et qui serait revenu mourir en France dans le petit village de Saint-Sauveur, près de Grenoble.
Pas mieux avec la piste de Catherine Clausse.
Où Pierre Quémeneur aurait épousé une très belle esclave amérindienne.
Aurait eu trois enfants.
Et….
Serait parti vivre ses amours en Colombie britannique.
Le délire total !

LES COMPLOTS


LE COMPLOT NATIONAL, d'abord :

1/ Le complot de la police.
Avec, Bonny, en tête...
Sauf que Pierre Bonny n'était que porte-serviette du commissaire Achille Vidal.
Et que son job s'est résumé à quelques procès-verbaux.
Lire pour en finir avec l'inspecteur Bonny d'Alain Delame.
Lire aussi le pouvoir policier dans l'affaire Seznec.

2/ Le complot de la justice
Tous pourris à en croire le petit-fils qui pleure son cher pépé.
On a beau cherché, mais depuis Maurice Privat, on n'a toujours pas trouvé de juge Théodore Picard amoureux de Marie-Jeanne.
La justice a fait son boulot.
N'en déplaise à la famille de Seznec !
Lire ici le pouvoir politique et le pouvoir judiciaire.

3/ Le complot des politiques
Camille Chautemps en tête !
Pourquoi lui ?
Alors que c'était Maurice Maunoury aux manettes du ministère de l'Intérieur, lors de l'arrestation de Guillaume.
Pas grave, on continue...

4/ Le complot des Francs-Maçons
Là, pas de bol !
Il y a eu de nombreux francs-maçons par le passé dans l'affaire Seznec...
Et encore aujourd'hui.
Lire Les Francs-Maçons dans l'affaire Seznec.


LE COMPLOT INTERNATIONAL, ensuite...

1/ Le trafic des Cadillacs
Suite à l'arrivée des Sammies à Brest.
Lire "Pour en finir avec le trafic des Cadillacs".
Et sur nos deux trafiquants ricains :
- Pierre Tallerie,
- Ernest Ackerman

2/ Le trafic avec la Russie
Lire "Michel Pierre et la cadillac de Dzerjinski"
Ouf !
L'escape game est terminé.
Reste...
L'orgueil d'une famille qui n'a jamais accepté que leur mari, père, grand-père ait pu être un criminel.
Et qui a su bien manipuler les médias.
Reste...
La possibilité toute simple d'un crime crapuleux.
Oui, là, pour le coup, l'affaire Seznec serait une affaire toute simple.
Un crime pour s'accaparer les biens de Pierre Quemeneur.
Si Guillaume Seznec n'a pas tué...
C'est sûr, il a confectionné les promesses de vente pour s'attribuer Traou Nez.
Alors, une dispute en chemin sur la route de Paris qui aurait mal tourné.
Quelque part entre Houdan et Gambais ?
Pourquoi pas ?
Liliane Langellier

BLOG SEZNEC INVESTIGATION

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.