niloctitep
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 oct. 2020

Je suis islamo-gauchiste

niloctitep
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je suis islamo-gauchiste.

Ce n’est pas moi qui le dis

comme un surnom qu’on m’aurait donné dans la cour de l’école

je ne peux pas m’en défendre

je ne pourrai pas m’en défaire

alors je dois l’assumer,

en attendant que le temps passe

et que peut-être on l’oublie un jour, avec la maturité qui sait...

Je suis islamo-gauchiste

Parce que je ne pousse pas de hauts cris

Quand je vois une femme qui se voile la tête

pour être en accord avec sa foi, ou sa tradition, ou que sais-je encore…

Je suis islamo-gauchiste

parce que je me souviens que mes grands mères et leurs mères, chrétiennes,

se couvraient la tête, à l’église comme ailleurs, parce que ça se faisait

porter un chapeau, un fichu, en ce temps là c’était respectable

Je suis islamo-gauchiste

parce que j’ai grandi avec ces gens qui « ne me ressemblent pas »

en étant persuadé qu’ils me ressemblent

comme un enfant qui ne comprend pas au-delà de :

« tu veux jouer avec moi ? »

Je suis islamo-gauchiste

parce que ma fille un jour a mis un voile sur sa tête

pour faire comme la maman de sa copine

parce qu’elle trouve ça « joli », comme elle dit

et que ça m’a touché, ça m’a fait rire, ça m’a réconforté

parce que cette insouciance m’a fait du bien

Je suis islamo-gauchiste

parce que j’aime l’idée que mes enfants

ne fassent pas de différence entre « nous » et « les autres »

seulement entre « toi » et « moi »

« tu veux jouer avec moi ? »

Je suis islamo-gauchiste

Parce que malgré mes origines, françaises, chrétiennes,

je comprends la souffrance de ceux que l’on réduit

à leur origine, à leur croyance, réelle ou supposée,

à un « autre », à un « eux » qui ne serait pas « nous »

Je suis islamo-gauchiste

parce que je pense que c’est cette souffrance, ce rejet, ces barrières

qui ont jeté certains d’entre « eux » dans les bras de la violence

qui ont fait qu’ils s’en sont pris à « nous »

Je suis islamo-gauchiste

parce que je pense qu’on ne peut pas réduire

à une opposition si simple, « eux » et « nous »

un problème, certes réel, mais qui ne s’explique pas

par la religion, ni la tradition, ni tous ces épouvantails

mais par une histoire, une réalité sociale, économique, politique

qui a toujours plongé dans la colère ceux qui en ont fait les frais

Je suis islamo-gauchiste

parce que je connais l’histoire, un peu, la littérature aussi

parce que je me souviens de Germinal

des révoltes du ghetto de Varsovie, de la Révolution française,

de Spartacus et des esclaves révoltés de tous temps,

de Moïse et la fuite d’Egypte, de Jésus face aux Romains,

des premiers chrétiens persécutés, des pogroms et autres massacres,

des résistants d’Europe, des dissidents d’URSS, du Printemps de Prague,

et des autres

Je suis islamo-gauchiste

parce que j’aimerais qu’il en soit autrement

parce que je cherche à comprendre ce qu’« ils » subissent et ont subi

parce que je ne sais pas si à leur place j’aurais fait mieux

Je suis islamo-gauchiste

parce que je pense qu’il est toujours possible

de parler avec l’autre, comme font les enfants

juste « toi » et « moi », sans aller voir plus loin

et que si on est pas « copains », c’est juste qu’on est pas « copains »

et peut-être que ça viendra, peut-être pas,

mais que ça ne fait pas de nous des ennemis

Je suis islamo-gauchiste

parce que je ne vois pas de « problème » dans l’islam, pas plus que dans le christianisme, le judaïsme, l’athéisme, le bouddhisme, le shintoïsme, l’animisme, le panthéisme, le pastafarisme...

parce que je suis tolérant, je crois,

parce que je suis laïque, je pense

parce que je suis humaniste, en définitive

parce que je refuse de faire la différence entre « eux » et « nous »

Je suis islamo-gauchiste

pour tout ça et bien plus, alors oui je veux bien l’assumer

ce surnom, sûrement méprisant

que tu m’as donné pour me disqualifier

car si pour toutes ces raisons je suis « islamo-gauchiste »

toi qui m’appelles ainsi, qu’est-ce que cela fait de toi ?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Rennes, la justice malmenée
En pleine mobilisation du monde judiciaire, des magistrats rennais racontent leurs désillusions et leurs regrets face à leurs propres insuffisances. Cernés par les priorités contradictoires, ils examinent chaque dossier en gardant un œil sur la montre. 
par Camille Polloni
Journal
Hôpital : « On prêche dans le désert, personne ne nous entend »
Les hospitaliers ont, une fois encore, tenté d’alerter sur les fermetures de lits, de services d’urgence, la dégradation continue des conditions de travail, leur épuisement et la qualité des soins menacée. Mais leurs manifestations, partout en France samedi, sont restées clairsemées.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Valérie Pécresse, l’espoir inattendu de la droite
La présidente de la région Île-de-France a remporté le second tour du congrès organisé par Les Républicains, en devançant nettement Éric Ciotti. Désormais candidate de son camp, elle devra résoudre l’équation de son positionnement face à Emmanuel Macron.
par Ilyes Ramdani
Journal — Extrême droite
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
J'aurais dû m'appeler Aïcha VS Corinne, chronique de l'assimilation en milieu hostile
« J’aurai dû m’appeler Aïcha » est le titre de la conférence gesticulée de Nadège De Vaulx. Elle y porte un regard sur les questions d’identité, de racisme à travers son expérience de vie ! Je propose d'en présenter les grands traits, et à l’appui d’éléments de contexte de pointer les réalités et les travers du fameux « modèle républicain d’intégration ».
par mustapha boudjemai
Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
« Une autre vie est possible », d’Olga Duhamel-Noyer. Poings levés & idéaux perdus
« La grandeur des idées versus les démons du quotidien, la panique, l'impuissance d’une femme devant un bras masculin, ivre de lui-même, qui prend son élan »
par Frederic L'Helgoualch
Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé