COLLECTIF "TATU MORTO" LE BRÉSIL SE RÉVOLTE.

http://ful.eco.br/

Ce que cache la Coupe du Monde de foot au Brésil en 2014 ou ce dont les médias ne parlent pas  ou si peu...

L'adoration qu'ont les Brésiliens pour le foot est en train de tourner au cauchemar.

Même si vous ne comprenez pas le portugais, les images parlent d'elles-mêmes.

Même si le collectif "Tatu morto" se réclame d'être anarchiste, en dehors de leur orientation politique donc, il analyse à travers des images-choc le malaise social brésilien, dénonçant les milliards utilisés pour la coupe du monde du football en 2014, et par suite, la démolition d'un grand nombre de maisons des pauvres des favelas pour "faire propre".Au passage, on voit la lutte des indigènes pour conserver leur terre en s'opposant au monstrueux barrage de Belo Monte. Allez jusqu'au bout de la vidéo pour lire tous les droits humains que viole la politique de la FIFA entre autre.

Amnesty International dénonce ces expropriations :

http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Lutter-contre-la-pauvrete/Bidonvilles/Dossiers/Bresil-Rio-heure-de-la-Coupe-du-monde-10086

Jusqu'à quand les rencontres internationales sportives seront de vastes opérations financières au détriment des peuples?

...Voir ce qui se passe au Qatar qui traite les ouvriers comme des esclaves pour construire les futures structures de la coupe du monde de foot en 2020!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.