façon de parler

© STUDIO DOITSU

- Si tu penses que tu peux parler comme ça. Non tu ne peux pas parler comme ça. Bien sûr tu as le droit, personne ne t’empêche, mais tu ne peux pas. Parce que si tu dis ça, de cette manière-là …

- J’ai dit quoi ? J’ai rien dit !

- Comment ça t’as rien dit ?

- En tout cas je l’ai pas dit comme ça

 - Mais tu l’as dit, peut-être pas comme ça, mais d’une certaine manière

 - De quelle manière ?

 - Pas avec les formes

 - Les formes de quoi ?

 - Les formes d’usage

 - Mais l’usage de qui ?

 - L’usage du langage, la façon de parler

 - Mais de parler de quoi ?

 - Tu sais bien de quoi je parle

 - Non, de quoi tu parles ?

 - De ce que tu viens de dire

 - Qu’est-ce que je viens de dire ?

 - Tu sais pas ?

 - Si, je sais. Mais toi tu sais ?

 - De quoi tu as parlé ?

 - Oui, de quoi j’ai parlé…

 - Je sais mais je ne vais pas le dire

 - Pourquoi ?

 - Parce que je ne peux pas

 - Pourquoi tu ne peux pas ?

 - Je ne peux pas parler de ça comme ça, à ta manière

 - Et pourquoi pas ?

 - Parce que tu vois, le problème, c’est que la manière touche le fond.

 - Mais de toute manière c’est pas le fond de la question

 Au fond, on est d’accord…Si, je pense, au fond

 - Tu dis ça parce que tu voudrais qu’on soit d’accord quand-même

 - Quand-même que quoi ?

 - Que toi et moi, au fond, on n’est peut-être pas d’accord

 - Bah si, au fond. Non ?

  - Ça dépend. Si je dis « oui d’accord » on est d’accord, mais si je dis non c’est que je ne suis pas d’accord pour dire qu’on est d’accord.

 - Donc c’est toi qui décides si on est d’accord ? 

 - Je ne décide pas, je dis que je ne suis pas forcément d’accord sur le fait qu’on soit forcément d’accord.

Ce qui n’empêche pas forcément qu’on soit d’accord, au fond

 - Si, ça empêche, quand-même. Parce que si on est d’accord sans que tu sois d’accord, au fond c’est comme si on n’était pas d’accord.

 - Là, je suis bien d’accord

 - Tu vois, donc on est d’accord, au fond

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.