la névrose est une maladie terrible

La névrose

Rolala

Cette maladie

C’est terrible

Tous les jours tous les jours

Mourir sans mourir

Le plaisir des frustrations te grouille dans la cervelle

La névrose qui ronge la cervelle

Quel amour de maladie

Quelle bonheur interminable

Quelle excellente petite campagne

Même les guerres les plus cruelles n’en viennent pas à bout

Rolala la névrose

La douleur des désirs

Amour amour

Destruction banale et sans l’aide de personne

Etendues infinies de malheur avec abysses, trous, et que crève l’intelligence

Ro dis donc le grand plaisir de la névrose

La passion pour l’étau où sont coincés les paysages et l’infini des steppes

Amour de névrose

Rolala

Cette maladie terrible

Et pendant ce temps-là putain le permafrost est en train de carrément fondre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.