zéro morts pour les Américains

- Comment ça se fait que c’est si compliqué les rapports ?

- J’aimerais bien le savoir

- Même avoir des rapports simples, c’est plus compliqué que d’avoir des rapports assez compliqués

- On dirait bien

- Les drones, par exemple, ils n’ont pas de rapport

- Ce sont des rapports mais sans aucun rapport

- Ils survolent et pas de sentiment

- Pas de sentiment les drones

- Mais les rapports sans sentiment est-ce que c’est des rapports ?

- C’est ce qui manque dans les rapports, de simples sentiments

- Et tu vois comment ça fait disparaitre tout ce qui vit

- Tout ce qui vit complique les rapports

- Quand il n’y a pas vie c’est plus simple. Pas de sentiment, voilà

- Un Lieutenant-Colonel dans l’ U.S. Air Force, qui a été pilote de drone

- Qui ça ?

- Mc Curley, il s’appelle, il a écrit un livre pour dire son amour pour les drones

- Tu veux dire qu’il aime les drones ?

- Oui. Un peu comme une poupée gonflable. C’est un rapport en mieux. Jamais tu souffres. Encore moins tu meurs.

- C’est pas hyper humain

- Si, il dit que c’est humain parce que c’est zéro morts pour les Américains.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.