Je ne crois pas que Madame Bovary aurait vraiment apprécié que tu te conduises comme une enfant. Elle quand elle était une enfant, elle était chez les bonnes sœurs et ça n’a pas été la même histoire.

 

Je ne crois pas que Madame Bovary aurait vraiment apprécié que tu te fasses remarquer. Elle quand sa fille se faisait remarquer elle l'envoyait se cogner contre un coin de la table. Faut pas emmerder Madame Bovary.

 

Je ne crois pas que Madame Bovary aurait vraiment apprécié que tu n’arrêtes pas de dire bordel de merde, alors qu’elle, elle a toujours surveillé son langage parce qu’elle espérait beaucoup entrer dans le monde. Contrairement à toi, crétine.

 

Je ne crois pas que Madame Bovary aurait vraiment apprécié que tu passes ton temps à rien foutre, elle elle a toujours foutu quelque chose, de la broderie, des confitures, des bocaux de cornichons, et quand elle faisait rien de rien c'était quand même beau.

 

Je ne crois pas que Madame Bovary aurait vraiment apprécié que tu quittes ton pays alors qu’elle a toujours vécu dans sa campagne de merde. Et je ne sais pas si tu t’en souviens, mais elle en est même morte.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.