9:16

 © Nola Tularosa © Nola Tularosa

 

bouche offerte 

comme une mer contre la plage

sous le soleil imaginaire des sentiments

l’heure exacte et irréelle

comme tant de details superflus de l’existence

oh mon amie 

puis-je enfin t’embrasser

poser mes lèvres contre les tiennes?

 

et le vent souffle

ennuyé des secondes inutiles 

 

je veux me retourner

quitter le chemin

m’enfoncer au loin dans le néant

 

la nuit est ici tombée

là-bas il fait encore jour 

 

et je dois manger

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.