Non à la réintoxication du monde
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 avr. 2022

Retour sur terres le 26 avril : le détail des actions

Conscients de n’avoir rien à attendre du ou de la future présidente, plus de 100 collectifs préparent leur résistance et se coordonnent pour une journée d’action le 26 avril. Rdv sur resistanceslocales.org pour en savoir plus !

Non à la réintoxication du monde
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Juste après un second tour promettant un nouveau quinquennat écocidaire et anti-social, 100 collectifs en lutte contre les projets injustes et polluants et une dizaine d’organisations nationales (ATTAC, Union syndicale Solidaires, Amis de la Terre, …) appellent à un Retour sur terres le 26 avril. Dans toute la France, des dizaines de rassemblements et actions coups de poing montreront que quelle que soit la personne élue dimanche, des centaines de collectifs se dresseront contre la mise en place locale de projets destructeurs.

En voici la liste, à retrouver également sous forme de carte sur le site resistanceslocales.org ! 

----------------------------------

Contre les fermes-usines : 

Que ce soit pour le climat, la santé humaine, contre les pollutions des sols et des eaux, pour le bien-être animal ou pour une agriculture paysanne, il est temps de stopper les fermes-usines. Alors que 88% des Français sont opposés à ce genre d'élevages, 80% des animaux d'élevage en France sont aujourd'hui enfermés dans des élevages intensifs, et encore plus le seront avec ces projets.

Pourtant, c'est pas moins d'une cinquantaine de nouvelles fermes-usines qui sont encore prévues à travers la France, notamment en Bretagne. Des dizaines de collectifs de paysan-ne-s, amoureux du vivant et habitant-es se battent contre, et seront notamment le 26....

A Langoat en Bretagne, avec le collectif @BretagneContreFermesUsines qui mettra en scène le procès de la filière porcine et de toutes ses conséquences néfastes.

A Lescout, où un collectif se bat contre la 5ème extension d'un poulailler industriel de près de 200 000 volailles: le 26 avril le chantier de cette extension sera bloqué! 

Pour des forêts vivantes

La forêt française se situe à un moment charnière. Depuis quelques années, son industrialisation s’intensifie : Les coupes rases et les monocultures résineuses se multiplient tandis que de gigantesques usines à biomasse menacent des territoires entiers.

Heureusement, les forêts françaises sont un foyer vibrant de luttes locales. Le 26, rendez vous :

Dans la forêt du Bager (64), pour un rassemblement suivi d'une randonnée pédagogique sur la gestion de l'ONF (qui laisse à désirer) avec l'association pour la conservation du cadre de vie à Oloron et à Bager « @non.carrieres.forets.bager.oloron ».

A Forcalquier, le CCAPAS, Collectif Citoyen pour un Autre Photovoltaïque dans les Alpes du Sud, et le Collectif ELZEARD Lure en résistance proposeront une journée de lutte contre le photovoltaique industriel sur les espaces naturels et forestiers, notamment dans la forêt menacée de Seygne (commune d'Ongles).

Sauver les jardins populaires en ville :

Aujourd'hui en France les jardins populaires, héritages de l'histoire, sont une réponse aux enjeux écologiques. Ils donnent accès a une nourriture de qualité en circuit court, rafraichissent la ville et maintiennent une biodiversité dans un esprit de justice sociale et de lien humain.

Pourtant aujourd'hui ces jardins sont systématiquement menacés par des grands projets urbains qui les voient comme une réserve de foncier bon marché au mépris des populations qui en vivent et les font vivre. Aujourd'hui les citoyen.nes et scientifiques convergent : nos villes doivent etre vertes, accueillantes pour le vivant, fertiles, dédensifiées et débétonnées ! RDV le 26 : 

A Dijon au @quartierdeslentilleres : Après plus d'une dizaine d'années d'occupation le quartier libre des lentillères est toujours menacé d'expulsion, les récentes annonces de la mairie renforce la nécessité d'agir du collectif qui fera une action symbolique le 26 avril afin de démontrer une fois de plus sa détermination à occuper ces terres au centre de Dijon.

A Besançon, au @jardinsdesvaites , pour continuer plantations et travail de la terre pour occuper des terres fertiles et maraîchères menacées de bétonisation. En effet, la mairie de Besançon porte depuis des années un projet d'écoquartier sur ce site. Ni les défaites au Tribunal administratif puis au Conseil d'Etat, ni la mobilisation citoyenne ne l'ont dissuadé (pour l'instant) d'abandonner ce projet.

Face au nouveaux projets routiers et autoroutiers

Les transports routiers constituent le principal émetteur de gaz à effet de serre. Ils sont une des clés de voûte d'un système économique qui ignore les limites planétaires. Pourtant des dizaines de projets voient encore le jour en France, représentant des dizaines de milliers de nouveaux hectares en terres bétonnées, des méga-tonnes de Co2 émises.

Face à ça les luttes contre les projets routiers sont nombreuses. Elles réclament un arrêt immédiat des projets routiers en cours et à venir, avec le 26 : 

A Montpellier avec @sosoulala34 , collectif en lutte contre le projet de périphérique de Montpellier (LIEN), où pour la sortie des résultats de la consultation public le collectif prévoir une réunion d'information et d'organisation à 19h suivie d'une soirée de soutien avec concert et apéro partagé. A 19 heures à la carmagnole, 10 rue Haguenot.

Près d'Avignon, où le collectif PUMA (https://www.facebook.com/groups/358918315775558/) et le @collectifantileo se rassemblera contre le contournement routier de la ville.

A Strasbourg, bien que la lutte contre le Grand Contournement Ouest ait été perdue, le @gcononmerci propose une action de comptage de camions afin de démontrer l'impact négatif du projet, en soutien à toutes les luttes contre des projets routiers en France.

Toujours plus de victoires contre les extensions d'aéroport :

Selon le cabinet @BL.evolution, l’intégralité des efforts nécessaires pour aligner la France sur la trajectoire de la neutralité carbone seraient annihilés par le secteur aérien s’il devait continuer de croître. Et pourtant il croît ! L’Etat et le secteur aérien continuent en effet de soutenir une augmentation du trafic et préparent une dizaine d'extension d'aéroports partout en France, à Nice, Marseille, Lille, Nantes, Bâle-Mulhouse, …Face à cela, des collectifs se sont mis en réseau, s'entraident et se mobilisent. 

Rdv le 26, à Saint-Emilion ou le projet d'extension de l'aérodrome, si une première étape a été gagnée la bataille continue afin d'empècher le rachat par un syndicat de l'infrastructure. Une action visuelle aura lieu pour péreniser le rapport de force instauré.

Lutte contre les centres commerciaux, ZAC et entrepots logistiques

Nombreuses sont les agglomérations qui continuent de bétonner des centaines d'hectares de terres pour y construire de nouveaux centres commerciaux, de nouvelles ZAC ou des entrepôts logistiques pour des firmes comme le géant Amazon.

Outre les destructions de ces terres, les émissions de gaz à effet de serre très importantes et l'incitation à surconsommer, même l'argument invoqué de création d'emplois est fallacieux : d’après un rapport des Amis de la Terre, en France, on estime que 2,5 emplois sont détruits pour 1 créé dans l’e-commerce. Réclamer le zéro artificialisation nette et la neutralité carbone implique de stopper ces projets, tant qu'il est encore temps, et des collectifs se lèvent un peu partout pour l'exiger. Rdv le 26 :

A Amiens ou une action d'affichage massive aura lieu par le collectif @horrorborealia afin de tourner en dérision le label "ville fleurie" de cette commune qui pourtant multiplie les projets de bétonnisation des espaces verts et naturels au profit ici par exemple d'un centre commercial supplémentaire.

A Marquillies, pour une réunion d'information et d'organisation contre l'artificialisation des sols en métropole lilloise portée par le Collectif des Habitants du Hameau du Moisnil, en lutte contre un entrepôt commercial géant.

Coordination Ile de France: 

Scène de Crime à Saclay: Partout en Ile-de- France, les chantiers pharaoniques du Grand Paris et des JOs éventrent les quartiers, chassent les habitants, détruisent les espaces de vie, jardins et champs nourriciers, et déversent des millions de tonnes de déchets pollués dans les campagnes

Sur le plateau de Saclay, un écocide massif est en cours: après la destruction de 400 hectares de terres nourricières par le campus Paris Saclay, le massacre se poursuit avec un métro inutile en plein champ (la ligne 18, 4,5 Milliards€), un hôpital "high-tech", un lycée "d'élite", des mégacentres sportifs et aquatiques...

Le 26 avril à 10h, à l'appel de la Coordination des Luttes Locales d'Ile-de-France et du @nonalaLigne18, rendez-vous au Lycée Camille Claudel, proche du chantier du tunnelier à Palaiseau pour découvrir la scène de ces crimes sans fin (attention, âmes sensibles s'abstenir). Les victimes : mésanges,écureuils roux,crapauds,tritons,vers de terre et autres étoiles d'eau sont toutes invitées à se joindre à l'enquête.

Quelques autres actions à venir

A Annecy, action coup de poing contre l'artificialisation des milieux naturels et le saccage des montagnes par @XRAnnecy.

Coordination Viure, contre la bétonisation des Pyrénées orientales: Rendez-vous à 18h00 au parking du lac de Villeneuve de la Raho1 pour participer à une balade nature suivie d’un apéritif débat à proximité du futur golf et du tracé d’une nouvelle route départementale en pleine Zone naturelle d’intérêt floristique et faunique (ZNIEFF).

Contre le projet de méga sucrerie à Rouen : A Rouen des actions-surprise auront lieu autour des multiples luttes locales de la région ! Ainsi qu'une table ronde à la Base Rouen où interviendront des représentant-e-s de luttes pour les @jardinsjoyeuxrouen , contre le Contournement Est, l'implantation d'Amazon, ou encore contre un nouveau projet de sucrerie industrielle.

A Vigneux de Bretagne: Une action contre l'implantation d'une station Total à Vigneux de Bretagne sur 6 hectares en zone humide(une station Total existe déjà à 1,5 km mais n'est plus aux normes et ne sera pas restaurée) est prévue. Un rassemblement aura lieu à partir de 16h avec l'installation d'une banderole.

A Nantes : Un rassemblement aura lieu en centre ville au Square Daviais en soutien aux collectifs en lutte en métropole nantaise: contre l'artificialisation de 50 hectares de terres maraîchères en plein coeur de Nantes dans le quartier du vieux doulon, contre la construction de l'arbre aux hérons, contre le transfert du CHU sur des zones humides...

A Berck-sur-mer : Les opposant.e.s au projet de serre tropicale géante #Tropicalia dans le Pas-de-Calais se retrouveront à Berck-sur-mer.

Ces dizaines de collectifs seront unis et déterminés le 26, comme pendant tout le quinquennat à ne laisser passer aucune infrastructure toxique, aucune extension d'aéroport, déviation routière, centre commercial, entrepôt Amazon, en bref : aucun autre projet injuste et polluant.

Rendez-vous près de chez nous pour protéger nos terres, nos forêts, nos rivières comme le climat en actes, rendez-vous le 26 dans les luttes ! 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : Damien Abad nommé ministre malgré un signalement adressé à LREM
L’ancien patron des députés LR, Damien Abad, a été nommé ministre des solidarités en dépit d'un signalement pour des faits présumés de viols adressé à LREM et LR par l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique. Deux femmes, dont Mediapart a recueilli les témoignages, l’accusent de viol, en 2010 et 2011. Il conteste les faits.
par Marine Turchi
Journal — Politique
Pap Ndiaye fait déjà face au cyclone raciste
La nomination de Pap Ndiaye au ministère de l’éducation nationale a fait remonter à la surface le racisme structurel de la société française et de sa classe politique, une vague qui charrie avec elle la condition noire et la question coloniale. La réaction de l’exécutif, Emmanuel Macron en tête, donnera une première indication sur la tonalité du quinquennat.
par Ilyes Ramdani
Journal
En Italie, la post-fasciste Giorgia Meloni cherche à faire oublier ses racines
Elle espère devenir l’an prochain la première femme à présider le Conseil en Italie. Héritière d’un parti post-fasciste, ancienne ministre de Berlusconi, Giorgia Meloni se démène pour bâtir un parti conservateur plus respectable, en courtisant l’électorat de Matteo Salvini. Une tentative périlleuse de « dédiabolisation ».
par Ludovic Lamant
Journal
Mario Vargas Llosa, Nobel de l’indécence
L’écrivain péruvien de 86 ans, entré à l’Académie française en fin d’année dernière, vient de déclarer sa préférence pour Bolsonaro face à Lula. Cette nouvelle prise de position politique reflète un parcours intellectuel de plus en plus contesté, marqué par des soutiens à des figures d’extrême droite en Amérique mais aussi de la droite dure en Espagne. Une enquête du n° 20 de la « Revue du Crieur », disponible en librairie. 
par Ludovic Lamant

La sélection du Club

Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques
Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON
Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz
Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin