Norbert V
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 juin 2020

Annulation des Dettes Détenues par la Banque Centrale Européenne

Dans la polémique sur l'Annulation des dettes détenues par la Banque Centrale Européenne, Henri Sterdyniak semble faire une erreur de raisonnement. Dans son billet du 23/05/2020 intitulé Fake Theory, il descend en flèche l’idée de l’annulation de 2000 milliards d’euros de dettes publiques détenues par la BCE, mais il introduit des arguments troublants.

Norbert V
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Peu charitable avec ses confrères, car heureusement, dit-il : « le ridicule ne tue pas », il prétend que cette annulation serait « un coup d’épée dans l’eau ».

Je laisse le soin de répondre sur ce point aux auteurs visés (Jézabel Couppey-Soubeyran, Gaël Giraud, Paul de Graüwe, Aurore Lalucq, Laurence Scialom, les économistes d’Attac comme Jean Gadrey, Jean-Marie Harribey, Pierre Khalfa, Esther Jeffers, Dominique Plihon...). 

Pour ma part, modeste lecteur, je ne peux me retenir de relever une « perle » dans la démonstration de H. Sterdyniak. 

En effet, ce dernier craint que cette annulation fasse des perdants, tels les investisseurs, français ou étrangers, qui ont accepté de prêter à l'Etat à des taux nuls, voire négatifs ; pire, qu’elle spolie les épargnants qui ont placé leurs économies dans l'Assurance-Vie ! Bigre… ou encore que la France risque d’être condamnée devant les tribunaux, auprès desquels les créanciers étrangers ne manqueraient pas de l’attaquer. 

Il faut relire ces phrases à deux fois pour être sûr... de la confusion faite par M. Sterdyniak.

Car de quoi parle-t-on ? de l’annulation des dettes publiques détenues par la BCE. Autrement dit des titres obligataires émis par les États, et que la BCE a pu racheter sur le marché secondaire. On a bien 2000 milliards d’Euros qui ont été versés aux États, et que ces derniers doivent à la BCE. L’annulation diminuerait donc bien la dette des États et créerait une perte équivalente dans le Bilan de la BCE (là encore je laisse aux partisans de la mesure le soin d’en évaluer les conséquences).

Mais pour revenir aux détenteurs d’une Assurance-Vie et aux investisseurs français ou étrangers, en quoi sont-ils concernés ? Le rachat de leurs créances par la BCE n’a fait que changer l’identité de leur débiteur. La BCE, reprenant les engagements des États, ne risque pas de faire défaut aux épargnants, on en est loin !

Que viennent faire ces arguments dans le billet de M. Sterdyniak ? Est-ce une simple bourde ou de l’enfumage ? Cette fable avait-elle pour but « d’effrayer les français » ? Le débat mérite mieux. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Gouvernement
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a provoqué la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Nucléaire et transition climatique : les éléments clés du débat
Le nucléaire peut-il être une énergie de transition climatique ? Alors que les candidats à l’élection présidentielle ont tous un avis tranché sur la question, nous tentons ce soir de dépassionner le débat avec nos deux invités, Cyrille Cormier, ingénieur, spécialiste des politiques énergétiques et climatiques, et Nicolas Goldberg, senior manager énergie chez Colombus Consulting.
par à l’air libre
Journal
Zemmour et CNews condamnés pour injure raciste et provocation à la haine
Lundi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Éric Zemmour, désormais candidat à l’élection présidentielle, à 10 000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs étrangers non accompagnés, qui visaient à « susciter un élan de rejet et de violence » contre l’ensemble des personnes immigrées, d’après le jugement. Le directeur de la publication de CNews écope de 3 000 euros d’amende.
par Camille Polloni
Journal — France
Une figure du combat contre le harcèlement scolaire est visée par une plainte pour « harcèlement »
Fondatrice de l’association Marion la main tendue, Nora Fraisse se voit reprocher par une dizaine d’anciennes bénévoles, stagiaires ou services civiques d’avoir eu un comportement toxique envers de proches collaborateurs. D’après notre enquête, l’une d’elles a déposé plainte pour « harcèlement ».
par Prisca Borrel

La sélection du Club

Billet de blog
La farandole ultra-droitière d'un ministère de « l'Instruction publique »
Eric Zemmour vient de présenter comme un point important de son programme éducatif la « création d'un grand ministère de l'Instruction publique ». Cela avait déjà été préconisé dès 2013 dans le projet d'« une droite forte » rédigé par deux secrétaires nationaux de l'UMP : Guillaume Peltier et Didier Geoffroy. Et Jean-Michel Blanquer l'aurait aussi suggéré à Emmanuel Macron lors de sa nomination.
par claude lelièvre
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
La gauche et l’éducation : l’impensé des savoirs scolaires
D’un débat entre représentants des candidats de gauche et de l’écologie sur l’éducation ressort l’impensé partagé des savoirs scolaires.
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua