La Chine, ne respecte pas la liberté d'expression

On semble découvrir, que le journalisme en Chine n'est pas libre, on semble découvrir que la Chine met pression sur les journalistes mêmes étrangers, on semble découvrir que la Chine à une politique expansionniste, de conquêtes. Journalistes, politiques et idéologistes commence par comprendre qu'il y ai un problème pour la France et pour l'Europe, mais ils sont incapables d'agir.

Que la Chine n'est pas in modele de démocratie, ce n'est pas un scoop !    Non, il s'agit bien d'un régime autoritaire, avec un modele économique qui n'a rien à voir avec ce que les traités du commerce international nous imposent. (merci M Pascal Lamy. Remarquez, l'histoire vous jugera comme traitre à l'intérêt général de la France et de l'Europe).   

La Chine pratique un système économique, ou l'état lance des secteurs industriels, ce qui est tout à fait normal pour une nation, (mais, ce qui nous est hélas interdit par la caste politique dirigeante européenne et par les traités qu'ils ont signés), la Chine pratique du dumping monétaire en imposant une parité qu'elle fixe entre la money chinoise et le dollar us, elle pratique également du dumping social. 

Oui, la Chine, n'est pas une vrais démocratie, ne rempli pas les critères de modele économique que la caste politique européenne totalement irresponsable, impose pour tant à ses peuples. 

Il est dramatique que les politiques européens, ne se réveille pas, ne change toujours pas complètement de cap. (Mme Merkel y est aussi pour quelque chose....)  Si, nous ne changeons pas les règles du commerce, si nous ne construisons pas rapidement des industries de pointe européenne avec l'aide des états, si nos 'responsables' ne pratique pas dès à présent une préférence nationale ou européenne pour les dépenses publiques, nous pouvons 'fermer boutique'. 

Comment est il possible que la caste politique aie tellement de retard au démarrage?   

Un exemple récent: la commission européenne force Alstom de vendre une usine, afin d'autoriser l'achat de Bombardier.  Ces pauvres décideurs ont 20 ans de retards. Ils sont dangereux pour l'avenir de l'Europe.  Il vaut mieux une entreprise européenne 'dominante' que deux ou trois cadavres!  

Dans le même esprit les 'décideurs' sous estimes la Chine, n'arrive pas à prendre les décisions qui s'imposent pour tant très rapidement.

Ce n'est pas la Chine qui pose problème! Ce sont nos dirigeants européens qui posent problème!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.