DARIUS serait mort depuis hier matin, et l'AFP n'est pas au courant ?

Rien de l'AFP, ni d'aucuns medias ... cela pourrait paraitre une rumeur ridicule si la source n'en était quelqu'un dont la déontologie journalistique a été amplement démontrée. C'est Denis ROBERT qui en parle sur son mur Facebook.

Je pense donc raisonnable de donner un certain écho à cette info qui semble incompréhensible : Darius serait décédé depuis déjà hier matin, mais cette nouvelle fait l'objet d'une rétention volontaire. POURQUOI ?

"Bon, j'ai une triste nouvelle. On m'a appelé hier soir pour me dire que Darius, le jeune rom de 16 ans massacré à la cité des poètes, était cliniquement décédé depuis hier matin à l'hôpital Lariboisière. Je ne suis pas journaliste au quotidien. Je suis simplement ici un type qui gratte et réagis sur son mur. Je me suis dit que l'info allait sortir. Et rien ne sort. J'ai donc appelé ce matin un de mes contacts bien placé oeuvrant dans un des ministères concernés par ce qui devient une affaire d'Etat. Il m'a confirmé la nouvelle de ce décès avec cette autre info selon laquelle les enquêteurs et "personnels concernés" avaient pour mission de se taire. Consigne de Matignon (sic). La thèse officielle c'est: "Pour les besoins de l'enquête, l'annonce de cette mort ne doit pas sortir". Je peux me tromper, mais je pense que cette info est sourcée et facilement vérifiable. Si j'étais journaliste au quotidien ou à l'AFP, j'appellerais l'hôpital, le Ministère de l'Intérieur. Ou Matignon. Il me semble -si Darius est décédé- que la véritable raison de cette rétention d'information depuis 36 heures maintenant, est à chercher ailleurs."

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.