Nouvelle Donne se lance dans les élections européennes !

En mai 2019, Nouvelle Donne participera pour la deuxième fois aux élections européennes. Le parti entend proposer des réponses aux défis climatique, social et démocratique que rencontre l’Europe.

L’Union Européenne, incontournable pour Nouvelle Donne

L’Union Européenne est la deuxième puissance économique mondiale. À ce titre, elle a la responsabilité de mettre en place les mesures nécessaires pour lutter efficacement contre le dérèglement climatique… et jusqu’ici, si peu a été fait ! L’urgence dans laquelle nous nous trouvons impose des prises de décisions rapides et indispensables.

Les peuples d’Europe ont un destin commun qui ne peut pas être servi par les replis identitaires nationalistes. L’Europe ne doit pas non plus être le terrain de jeu des néolibéraux qui l’exploitent sans la construire durablement.

Nous avons la responsabilité de redonner du sens au projet européen. L’Europe peut être le fer de lance d’une nouvelle donne écologique, sociale et démocratique. Son exemple peut changer le monde.

Un rassemblement à grande échelle

Membre actif de Printemps Européen aux côtés de Génération.s et de DiEM25, nous construisons ensemble un projet paneuropéen autour de la gauche progressiste et écologiste. Notre objectif est un rassemblement à grande échelle pour que ceux qui se ressemblent s’assemblent, au-delà des rivalités, sur la base de nos projets communs, pour une action commune. Pour cela, nous poursuivons les rencontres avec toutes les forces de gauche écologistes : EELV, Place Publique, le Parti Communiste, le Parti Socialiste, UDE, CAP 21, Génération Écologie...

Le projet est ambitieux, le délai est court et l’urgence est criante. C’est aussi parce que nous sommes nombreux à partager ce diagnostic et nombreux à avoir des propositions communes que nous pensons que l’union est possible. Le projet est ambitieux, réalisons-le !

 

CONTACT PRESSE : Maylis LAVAU MALFROY

communication[at]nouvelledonne.fr

www.nouvelledonne.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.