L’austérité en Europe est une erreur : pour une alternative à la politique de l’offre, le Club des socialistes affligés organise samedi 7 juin son colloque fondateur. Avec Liêm Hoang Ngoc et Philippe Marlière, fondateurs, Clémentine Autain, Caroline De Haas, Pascal Durand, Gérard Filoche, Eva Joly, Pierre Laurent, Jean-Luc Mélenchon, Frédéric Lebaron, Xavier Timbeau...

SAMEDI 7 JUIN 2014 – Parlement Européen-Bureau d’information en France - 288 Boulevard Saint-Germain, 75007 Paris

 PROGRAMME

13h : Conférence de presse

  • Liêm Hoang Ngoc et Philippe Marlière, fondateurs du club des Socialistes affligés

14h : Présentation du club des socialistes affligés

  • Philippe Marlière (professeur de sciences politiques)

14h10 : Ouverture du colloque

  • Sylvain Mathieu (1er secrétaire fédéral de la Nièvre, ancien candidat au poste de 1er secrétaire du PS)

14h20 : Les raisins de notre colère

  • Martine Chantecaille (initiatrice de l’Appel des socialistes contre l’austérité)
  • Caroline De Haas (fondatrice d’Egae, d’égal à égale)

14h45 : la politique de l’offre en question

  • Vincent Drezet (syndicaliste)
  • Michel Husson (Fondation Copernic)
  • Dany Lang (Les Économistes atterrés)
  • Frédéric Lebaron (directeur de la revue Savoir Agir)
  • Jacques Rigaudiat (ancien conseiller de Lionel Jospin)
  • Xavier Timbeau (directeur du département analyse et prévision de l’OFCE)

17h00 : A la recherche d’une issue politique

  • Clémentine Autain (FdG)
  • Julien Bayou (porte parole d’EELV)
  • Stéphane Delpeyrat (vice-président du conseil régional d’Aquitaine, PS)
  • Pascal Durand (eurodéputé d’EELV)
  • Gérard Filoche (membre du bureau national du PS)
  • Eva Joly (eurodéputée, EELV)
  • Pierre Laurent (sénateur, FdG)
  • Jean-Luc Mélenchon (eurodéputé, FdG)

18h45 : Conclusion du colloque

  • Liêm Hoang Ngoc (eurodéputé, membre du bureau national du PS)


Inscription obligatoire (nombre de places limité)    

Par un simple mail à : depute.liem@gmail.com

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Bonjour, Après avoir assisté au Colloque du 7 juin, je me demande si, malgré les vigoureuses interventions de Clémentine Autain, Pascal Dupont, Gérard Filoche, Pierre Laurent et d'autres, votre démarche est suffisamment subversive pour atteindre son but. En effet, j'ai bien retenu, la mise à plat de la situation de la France-état des lieux- y compris les chiffres de la macro-économie, un débat large préalable, fréquent et indispensable, la modification de la répartition des profits, la lutte contre ce capitalisme, la nécessité de faire pédagogie. Mais, par contre, je n'ai pas entendu parler de cette publicité, de cette industrie automobile aux milliers d'enjoliveurs différents, de cette télévision, de ce fouteballe, toutes entreprises dont la domination sur le grand nombre s'oppose de fait à votre projet comme incompatible avec la liberté en  question,  Enfin, l'élite privilégiée par son savoir, à laquelle la majorité d'entre nous appartenait ce jour-là, est-elle bien sûre de pouvoir partager son programme avec le grand nombre généralement peu instruit de la chose politique telle qu'elle entend la pratiquer?  A disposition.   J.B. Né en 1925.