NTParis
Membre de la famille du pire des virus sur cette terre
Abonné·e de Mediapart

387 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 mai 2020

Contemporains ou presque

NTParis
Membre de la famille du pire des virus sur cette terre
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

A part Magnifiques Barbares 2012 et DreamLove 2017

Tous les autres textes sont contemporains de cette crise sanitaire inédite, qui plonge le monde dans un profond chamboulement, idéologique, politique et économique.
Du moins pas pour tous, puisqu'il y en a qui sont prêt à continuer comme avant, à reproduire les mêmes erreurs, voir même pire, puisque certains dirigeants, pour soi disant relancer plus facilement leur économie, ne veulent plus tenir les accords pris, pour lutter contre le réchauffement climatique. Ce qui équivaux quoique l’on en dise, à un pas en arrière, ce qui est absurde, regrettable et surtout quelque part criminel.

Et si je suis en désaccord avec certains économistes, ce n’est pas sur le fond de leurs visions qui me paraissent constructives et surtout viables pour une démocratie digne de ce nom, où sans justice sociale, une démocratie est malheureusement vouée à s’effondrer.
Ce qui me chagrine surtout, ce sont les actions qu’ils veulent entreprendre, où leurs solutions sont toujours malheureusement aléatoires au niveau du temps, pour qu’elles soient efficaces.
Car vouloir agir seulement en devenant actionnaires dans les entreprises, leurs laisse le champs libre, sans véritable contrainte de temps.
Alors que nous avons cette opportunité, qui ne se représentera pas d’aussitôt, d’être obligé d’investir massivement pour relancer l’économie, alors pourquoi ne pas les obliger à essayer de rattraper ces 40 années de retard que nous avons perdues, dans la lutte contre le réchauffement climatique, la préservation de la nature et une justice sociale enthousiasmante pour notre économie et permettre enfin à notre démocratie, de sortir de cette crise de l’abstentionnisme grandissant.
De toutes les façons elles seront tôt ou tard obligées de faire ces investissements, alors à quoi bon perdre du temps et de l’argent puisque du coup, ce retard dans les investissements, eux aussi auront un coût.
D'autant qu’il faut agir impérativement dans les 10 prochaines années.

Aujourd'hui deux mondes s’affrontent:
- Celui qui ne veut pas laisser de dettes aux générations futurs quitte à leurs laisser un monde invivable.
- Où celui qui veut leurs laisser un monde viable, mais malheureusement avec des dettes.

Sortirons nous de ce conformisme de la gestion de la dette public,
qui au regard des injustices sociales savamment entretenues depuis plus de 100 années,
incombe au monde de la finance,
qui s’est enrichi,
sans vergogne,
avec cette gouvernance infantilisante.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Asie
Le courage des Afghanes face aux talibans : « Manifester est bien plus risqué qu’il y a un an »
Un an après leur retour en Afghanistan, les talibans ont mis au pas et invisibilisé les femmes et, pour elles, manifester est de plus en plus risqué, comme on l’a vu ces derniers jours. Entretien sur ce sujet mais aussi sur la grave crise sociale et économique que traverse le pays, avec Hervé Nicolle, codirecteur du centre sur les migrations Samuel Hall.  
par François Bougon
Journal — Migrations
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Journal — Écologie
Pour plus d’un quart des Alsaciens, l’eau du robinet dépasse les normes de concentration en pesticides
Dans le Bas-Rhin, des dépassements des limites de qualité ont été constatés dans trente-six unités de distribution qui alimentent en eau potable plus de 300 000 habitants, soit un quart de la population. Le Haut-Rhin est touché dans des proportions similaires.
par Nicolas Cossic (Rue89 Strasbourg)
Journal — Amérique Latine
Au Chili, la menace d’un refus plane sur la nouvelle Constitution
Face aux crispations sur certains points de la nouvelle Constitution, le gouvernement chilien prévoit déjà des réformes au texte en cas d’adoption par référendum le 4 septembre. Une position défensive qui témoigne de l’étroitesse du chemin vers la victoire du « oui ». 
par Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La piste Morandat (5/9)
Dans ses lettres, Céline accuse Yvon Morandat d’avoir « volé » ses manuscrits. Morandat ne les a pas volés, mais préservés. Contacté à son retour en France par ce grand résistant, le collaborateur et antisémite Céline ne donne pas suite. Cela écornerait sa position victimaire. Alors Morandat met tous les documents dans une malle, laquelle, des dizaines d’années plus tard, me sera confiée.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat