Déchirure

Comment avoir l’impudence de se taire
Alors que la violence devient jouissance
Dans tous les sens du terme
Alors que cette violence à toujours signé
La disparition des civilisations,
Qui ont égrainé
L’histoire de notre humanité
Mais cette civilisation
Dont on parle aujourd'hui
Que cela ne vous déplaise
S’appelle humanité
Où dans son implacable vérité
On nous laisse le choix
Entre le meilleur et le pire.
Oubliant que le pire n’est qu’a venir
Où notre amour des objets
S’appelle possessivité.
Où l’on amasse virilement
Toutes ces récoltes
Que nous laissent les faiblesses humaines
Ne nous permettant plus de nous échapper
De cette violence
Que signe
Notre manque de respect
Pour notre besoin d’égalité
Avec ce remugle
Sombre et criminel
De ce passé de notre humanité

antifacista2

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.