L'état n' a pas vocation de fournir des masques

40 ans déjà
Que tous les scientifiques du monde entier
Pleurent pour notre planète
Sans être vraiment écoutés, ni crus

40 Ans déjà
Que l'on attend
Que ces Messieurs dames
Veuillent bien faire un geste
Pour notre Planète

40 ans déjà
Que l'on sait 
Que l'on pollue trop notre planète

40 ans après
On continue, encore et encore
Même si on sait que c'est dangereux 
Pour notre propre existence sur cette planète

Pour continuer toujours la même histoire
Le plus beau chateau
La plus belle armée
La plus belle marine
Les plus beaux bijoux
Les plus beaux chevaux
Concourir avec fierté
Au hit parade des grandes fortunes

Se permettant dans la plus grande des générosités
De nous refuser la possibilité de nous protéger
De l'infortune que leurs mépris sans bornes
Nous a léguée

Mais depuis la nuit des temps
L'exploitation humaine
Fait des ravages
Sur tous les rivages
Des 5 continents
Heureusement
On a abolit
L'esclavage 

contresclavagismea

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.