A la gloire des violences de leurs certitudes !

Qu’est-ce qu’on fou là ?
A quoi sert tout ce savoir
Qui nous montre cette réalité
Telle qu’elle est.
Mais où nos certitudes
Bannissent tout doute
Sur nos erreurs
Que l’on se refuse de partager.
Nous laissant là devant ce gouffre
Où le temps joue contre nous
Nous refusant cette aubaine
De remettre notre destin
Aux mains de tous
Permettant à la démocratie
De Fuir son état d’Utopie.
De quitter cette servitude
Où leurs peurs
Les laissent avec ce mépris
Sur notre sort
Où leurs savoirs
Nous porte tord
Nous laissant toujours en guerre
Pour les obliger
A nous laisser
De meilleurs sorts

les-conges-payes-1936-3352

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.