De haut en bas, du moins pas si bas

Que faire
Devant tant d’aubaines ratées !
Difficile de croire
De pouvoir rattraper
Tout ce temps perdu,
A ne jamais vouloir fuir
Cette liberté de se nuire
Où l’on ne fait que se détruire.
Sous les hourras
De notre soif de vivre
Toujours plus vite
Toujours plus haut
Toujours plus fort
Toujours plus grand
Toujours plus gros
Où notre peur de manquer
Ne fait que nous montrer
Cette vie faite de rien
Et que l’on refuse
A tout ceux
Qui n’ont rien encore .
Pour être sûr
Que cela ne nous portera 
Plus tord
Alors que nous sommes
Les seuls dans l'histoire
A nous jeter ce mauvais sort.

troupeau-moutons-1200x798

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.