OFNI #13 : Blanck Mass

Dans la salle de concert du Confort Moderne, s'élevait un son brumeux accompagné de voix métalliques et déshumanisées.

Dans la salle de concert du Confort Moderne, s'élevait un son brumeux accompagné de voix métalliques et déshumanisées.

Blanck Mass et son set, hypnotisant au possible grâce aux images parfois inquiétantes qui tournaient derrière lui, emmène le public dans son monde.

Dans la salle, l'ambiance est au rendez-vous, chacun danse, transporté comme il l'entend. L'univers est sombre, certes, mais terriblement efficace dans sa manière de toucher chacun de nous d'une façon différente, d'une façon qui ne regarde que nous.

Bénédicte, bénévole pour le festival OFNI

Blanck Mass / Confort Moderne 10 nov 2015 © Adrian Le Corre Blanck Mass / Confort Moderne 10 nov 2015 © Adrian Le Corre

Blanck Mass / Confort Moderne 10 nov 2015 © Adrian Le Corre Blanck Mass / Confort Moderne 10 nov 2015 © Adrian Le Corre

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.