Pédagogie, pédagogie, à quoi arrive-t-on en ton nom...

Je réagis en direct, comme ce que je vois dans mon poste de télévision, comme ce que j'entends dans la bouche des commentateurs

CNEWS, 12h 40, un monsieur, policier qui nous parle de ses collègues, nous explique qu'il faudrait AVEC PEDAGOGIE expliquer aux manifestants comment manifester, comment comprendre les signaux et avertissements des policiers, parce que aujourd'hui ils ne les comprennent visiblement pas.
Moi, je suis étonnée. J'ai entendu, hier, nos ministres nous expliquer AVEC PEDAGOGIE que chaque citoyen avait le droit de manifester, et qu'ils organisaient à Paris la possibilité pour ces citoyens de manifester aujourd'hui sur les Champs Elysées. Depuis, sur les Champs Elysées, je vois en direct, "dans le poste !", les gens cracher sous l'effet des gaz lacrymogènes, être refouler sous les jets d'eau, etc. Il y a des casseurs. Ce matin, il n'y avait pas encore de casseurs, seulement des manifestants calmes et non armés, et pourtant il y avait déjà des gaz lacrymogènes et des manifestants pacifiques à qui on interdisait de rejoindre le lieu officiel de la manifestation (?). Donc, quand les manifestants disaient que Mr Castaner voulait simplement les piéger en les contenant sur les Champs Elysées, je suis obligée, par les images qui passent en direct sur mon écran, de constater qu'effectivement ce n'était pas pour leur permettre de manifester qu'on voulait les contenir sur les Champs Elysées. Qui pourrait nier qu'il y ait des casseurs qui, en cassant, sont là pour casser la manifestation ! Car c'est encore plus facile dans un périmètre qui contient tout le monde............ Et quand on laisse passer les casseurs......... Réussi Monsieur le Ministre ? Pour ma part, avec ce que je vois, alors que je n'étais pas un fervent soutien des gilets jaunes, avec les paroles des uns et des autres et les images en direct, aujourd'hui je suis devenue un soutien convaincu des gilets jaunes !

On ne peut communiquer que dans le respect réciproque. Alors, lorsque AVEC PEDAGOGIE  on prend les gens pour des cons, ce n'est pas leur manifester le respect qui permet l'échange. Depuis quelques jours, j'entends même qu'il faut AVEC PEDAGOGIE expliquer aux gens qu'on ne doit pas casser... Vous croyez vraiment que les gens que j'ai vus manifester, âgés, mamans, et autres, ne le savent pas ? Qu'ils ne sont pas des citoyens comme les autres ? Qu'il faut leur expliquer le b.a. ba de la vie collective ? Qu'ils n'ont pas de vraies motivations pour manifester ? Ça, c'est vraiment du mépris.  

Mais aujourd'hui, il se trouve que la fameuse télévision, aux ordres du pouvoir disaient-on il y a 50 ans, donne l'image en direct de ce qui se passe, et la parole des acteurs sur place. Et aujourd'hui, cela m'a convaincue de l'INCOMPETENCE et de l'arrogance imbécile des personnes actuellement au pouvoir.

Et ce qui me parait le plus grave, c'est cette méconnaissance, cette hauteur et cette inconsidération des petites classes moyennes, touchées par l'injustice fiscale. Ce sentiment d'injustice ne vient pas d'une quelconque ignorance mais d'un ressenti réel, concret et vérifiable, devant des décisions qui arithmétiquement baissent leurs revenus au moment-même où l'on baisse les impôts des plus riches... Messieurs Macron, Castaner, et autres, oublient par exemple que les policiers qu'ils utilisent contre les manifestants souffrent des mêmes ressentis que ces manifestants, de même que les employés des autoroutes qui laissent passer gratuitement les manifestants... Ils devraient un peu plus y réfléchir... Ça risque de donner de drôles de résultats aux élections européennes...   

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.