Dora Bakoyannis: «On ne prend pas l’extrême droite au sérieux!»

Παρέμβαση σε ομιλία Μπακογιάννη-Πρετεντέρη στη Λυών © funked00
Παρέμβαση σε ομιλία Μπακογιάννη-Πρετεντέρη στη Λυών © funked00
04_DBakoyanni_NoVoters-300x183.jpg

Aujourd'hui, échanges de point de vue entre Dora Bakoyannis, Yannis Pretenderis et des étudiants lors d'un forum Libération daté du 26/11/2011. La puissance de cette petite vidéo vient de la modération appuyée de Mme Bakoyannis et Mr Pretenderis concernant l'importance de l'entrée du LAOS dans le gouvernement Grec :

"On ne les prend pas au sérieux !"

Rappel dans ce billet du passé fasciste et xénophobe du nouveau ministre grec des transports.

Quand la classe politique grecque qui a voté pour le gouvernement de coalition sachant l'entrée du parti d'extrême droite tente de modérer la portée de cet acte, cela provoque une intervention objective de l'étudiant (3ème minute de la vidéo), ce qui mettra le journaliste Grec et Mme Bakoyannis dans l'embarras. Le journaliste est accusé de manipulation d'images lors des manifestations pacifiques du 17 novembre dernier (utilisation d'images des émeutes de l'été précédent), et Mme Bakoyannis, qui fait partie de ces grandes familles politiciennes, fille de Konstantínos Mitsotákis, ancien premier ministre - surnommé "Monsieur pas de chance" - est accusée d'avoir voté pour le vote de confiance du gouvernement de coalition - et donc pour l'extrême droite.

Je vous laisse savourer cet instant, où la vérité des faits vient mettre à mal le discours politique grec habituel.

La vidéo : http://www.dailymotion.com/video/xmrstn_yyyyyyyyy-yy-yyyyyy-yyyyyyyyyyy-yyyyyyyyyy-yyy-yyyy_news#from=embediframe

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.