Algérie, quels mots sur nos silences

Théâtre de Ménilmontant, 16 mars 2013 à 21h15 et le dimanche 17 mars 2013 à 18h

rés: 01 46 36 98 60

Une création de la compagnie Theôrêma & de la Compagnie Nawel Oulad

ALGERIE, quels mots sur nos silences,

un texte d'Olivier Schneider (interprété par lui-même), mis en scène par Sonia Zarg Ayouna, chorégraphie et danse : Nawel Oulad, lumières Katya Talarmin, musique Clément Wéda

Créé pour la première fois au Centre Culturel Sidney Bechet à GRIGNY, Essonne, le mercredi 30 mai


Un récit sur l'Algérie et sur la France, depuis 1830 à nos jours, dit par 2 voix, 2 corps, 2 histoires. Une parole d'aujourd'hui, qui affronte les silences, qui parle à l'autre, de soi à l'autre, pour un apaisement, pour un échange, pour tenter de se comprendre entre un français d'aujourd'hui dont la famille était d'un côté, et une française ou une maghrébine dont la famille pouvait être de l'autre côté de l'histoire.

« L’Algérie c’est pour moi une terre méditerranéenne, une terre ensoleillée à laquelle je suis reliée.

La terre de mes ancêtres que mes pieds ont foulée bien tard : à cause de l’Histoire.

La petite fille de France a débarqué à l’adolescence sur les rives d’une partie de son cœur. Pensant arriver en

terre conquise puisque l’eau précieuse du désert coule dans ses veines. Mais le poids silencieux de l’histoire

plane sur chaque âme métissée des bords de la Méditerranée.  » Nawel Oulad


« J’ai écrit ce texte non pas pour exposer seulement mon dégoût ou ma culpabilité vis-à-vis de l’expérience

coloniale, l’exposer crûment, mais seul, mais pour engendrer un dialogue avec ce qu’on pourrait

appeler « l’autre partie ». C’est un texte à moitié, l’autre moitié reste à écrire, et ne peut pas honnêtement être

écrite par moi. Il y a devant chaque mot une page blanche et c’est certainement la plus importante.  » Olivier Schneider

 

Réalisé avec le soutien de la ville de Grigny, du Conseil Général de l'Essonne, du Conseil Général de Seine et Marne, du Centre Louis Lumière, de la Ligue de l'Enseignement, et de la ville de Paris



Dossier de presse

Contact presse : 06 72 82 55 92, theoremao@gmail.com



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.