Pause de ce blog et ode à la poésie solférinienne

Ode à la poésie solférinienne (1)

Ca sonne comme un mémo pour percussionniste

« C’est le Top ; pas le flop »

 

On imagine très bien des centaines de milliers de solfériniens arpentant le boulevard Saint-Germain :

« C’est le top, pas le flop

C’est le top, pas le flop 

C’est le top, pas le flop

C’est le top, pas le flop

 

C’est le lobe pas le globe

C’est de la dope pas d’la clope

J’suis un coq pas une cloche

C’est la faute à la flotte »…

 

Sûr que quelques uns bafouilleront (C’est le flop, pas le top …) Mais c’est l’intention qui compte.

Certains, les marxistes tendance Pif le Chien, simplifieront vite :

Glop, pas Glop ; Glop, pas Glop.

 

Mais passez le vous un peu dans la tête… Et vous verrez ça fait un peu lavage de cerveau.

Car pourquoi cette négation ?

Quelqu’un aurait-il dit que c’était « le flop ? » L’aurait-il imaginé ?

Qu’il faille corriger son erreur…

Mais non, tu t’arrêtes trop aux apparences ! Tes sens te trompent ! C’est pas le Flop, c’est le Top ! Ah zut.. Tu me fais tromper. Non, c'est ça. Ah, il est fort, Camba... » Répète après Camba. C'est du Camba, pas du Carambar! 

Qu’est-ce qu’il a fait Le Floch ? 

Non, pas Le Floch, Filoche.

Qu’est-ce qu’il a fait Filoche ?

Laisse tomber et répète :

« C’est le Top, par le Flop

C’est la Taupe, pas un pote

C’est de la daube pas de la crotte

Une linotte en papillote »

 

 

Continuez à vous le passer dans la tête, à la manière d’une serpillère ça javellise un peu rêche, raclant tout d’une oreille à l’autre.

Et voilà que votre esprit vagabonde.

 

Le Top, le Top ?

Le Top Ten ? Le Top 50 ?

 

Ah oui, le Top 50, ça nous rajeunit pas, mais ça explique. Camba jouait à Stop ou Encore… Et là il campe sur « stop... »

Sinon c’était : « C’est la slope, pas le stop », évocation d’une vertigineuse descente comme celle qui conclura les régionales pour le  PS.

 

Une curiosité pour les amateurs de dialectique : il semblerait que l’exercice Coué du PS repose sur l’opposition de « Top » à Flop »…

Pourtant, merveille du langage, passez par la négation et ils ne s’opposent plus…

 

Ainsi, on peut être Topless et pourtant Flopless … Tout le monde n’est pas DRH à Air France, et tomber la chemise peut être un moment de gloire. Même si … Avanies et mamelles….

 

Si vraiment le docteur Camba se croit au Top du Capitole, quel bruit fera-t-il en atterrissant au pied de la roche Tarpeïenne : « Flop ? »

A moins qu’il ne rebondisse (on dit ce type unique de résilience) dans ce cas, il fera : « Flop-Flop » ou « Top-Top » selon qu’il aura plu ou que le sol sera sec.

 

Et sur sa tombe on écrira :

 

C’était Camba, pas un bancal

Il avait du bol et bullait dans son bocal.

 (1) Sur cette ode à la poésie solférinienne, je mets ce blog en pause pour quelques jours.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.