Hollande peut-il changer de camp, au moins sur le dossier Grec ?

 "C'est pourquoi nous attendons de vous, que vous preniez une initiative politique de nature à débloquer les négociations entre l'"Eurogroup" et les autorités grecques. Nous n'évoquerons pas ici les transformations profondes à promouvoir en Europe qui font débat entre nous. L'acte urgent que nous vous demandons d'accomplir est de refuser de participer à la stratégie d'isolement de la Grèce, concernant en particulier le chantage financier et la nature des "réformes" exigées du gouvernement et du Parlement de ce pays. Apportez un soutien explicite aux mesures saines prises par les autorités grecques, telles que celles qui s'attaquent à la crise humanitaire en Grèce, ou qui permettent enfin de lutter contre l'évasion fiscale. Désolidarisez-vous en revanche nettement  des exigences insoutenables de l'"Eurogroup" en matière de dérégulation du marché du travail, de révision du système des retraites ou de privatisations. Acceptez enfin le principe d'une renégociation de la dette grecque, dont une large part est notoirement illégitime."

Tel est le passage le plus significatif de l'appel qu'un certain nombre de personnalités de gauche, ainsi que quelques socialistes viennent de lancer au Président de la République.

http://www.pcf.fr/72202

Au lendemain d'un congrès du PS dont Papandréou était l'invité d'honneur, c'est un peu demander à un pyromane de se faire secouriste...

Mais on peut considérer que cet appel est une nouvelle épreuve de vérité pour "Moi-Président".

Si dans le contexte actuel il reste le petit doigt sur la couture du pantalon devant Lagarde, Schaüble et Juncker ce sera un pas de plus dans la servilité envers le système capitaliste mondial d'extorsion des plus pauvres vers les plus riches.

Ne prenons pas de paris... Le gain serait trop amer...

Mais nous pouvons promettre à Hollande de ne pas oublier en 2017 son attitude d'aujourd'hui.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.