LOLITA EXPRESS B727 N908JE L'AVION AUX MULTIPLES FACETTES

Historique du fameux jet "Lolita Express", le B727 immatriculé N908JE

Avant de devenir le "Lolita Express", le B727 immatriculé N908JE a connu d'autres propriétaires :

C'est le numéro de série 20115. Son premier propriétaire est la TWA entre 1969 et 1980, puis des sociétés privées sous l'immatriculation N505T, N505C et N500LS de 1990 à 2000, date de cession entre "The Limited" et la célèbre société JEGE Incorporation, basée à Wilmington, dans le Delaware.

Il possède 29 sièges contre 134 auparavant chez TWA. Depuis le 30 juin 2019, son certificat de navigation à expirer aux Etats-Unis. Sa valeur est estimée à 5 millions de dollars. Il possède sa chambre privée spacieuse et sa salle de bains privé, une salle circulaire avec de confortables fauteuils

Il est complété par la flotte JEGE composée d'un Gulfstream IV et d'un Gulfstream V-SP de grand luxe, pour un total de 800 millions d'euros de valeur marchande.

JEGE est basée aux îles Vierges Américaines, qui abrite la fondation d'Epstein.

Un hélicoptère Bell 430 dessert Saint-Thomas à l'île Little Saint James.

Epstein a connu indirectement Donald Trump lors d'un rendez-vous en octobre 2007, avec le procureur de Miami Acosta, qui a été ministre du Travail de Trump avant sa démission. Acosta a connu un des avocats d'Epstein.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.