Santé ou sécurité

Comment l'exécutif gère le même temps santé et sécurité pour la vie quotidienne

Depuis et bien avant l'arrivée du Coronavirus, l'exécutif joue avec la vie des citoyens avec le même temps de la Macronie.

Il faut mentir pour le Président comme Sibeth, cacher des stocks de masques sans en informer les citoyens, le mensonge est roi, frontière entre l'Ancien et le Nouveau Monde de la Macronie.

En même temps, on protège les personnes de santé, mais on oublie les forces de l'ordre, les ouvriers suicidaires, les transporteurs routiers.

Oui, les forces de l'ordre qui ont reçu l'ordre de confinement des citoyens, n'ont aucun moyen de se protéger, masques, gants, gel dans leurs locaux. Le Ministère de l'Intérieur prétend le contraire, quelles sont ses sources ?

Les ouvriers qui doivent faire fonctionner l'économie, ont ordre de retourner chez eux, d'être licenciés pour non respect des mesures barrières, non fournies par leurs employeurs. Ils sont suicidaires de sortir, le virus va les toucher, les forces du maintien de l'ordre qui lui répondent ceci, non protégés, c'est l'hôpital qui se moque de l'infirmerie.

Les transporteurs routiers n'ont plus accès aux toilettes, aux douches, donc aux mesures barrières essentielles, car les sociétés d'autoroute ont fermé les aires de repos, les restaurants, les machines à café. Les transporteurs doivent tout se fournir pour voyager. Dans le cas contraire, ils sont licenciés.

L'économie qui emploie des personnes non protégées, même des mesures barrières, doit fonctionner, au mépris de la santé, la sécurité renvoie ses personnes chez elle pour confinement.

Quel est le souhait de l'exécutif, qui lui a droit à manger, se laver, aux mesures barrières, il est immunisé et pas les citoyens en démocratie ?

A méditer.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.